•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet HUMANITI : l’augmentation de la circulation routière inquiète

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La place centrale du projet HUMANITI, de nuit.

Le projet HUMANITI de Cogir.

Photo : Courtoisie / COGIR

Le conseil de quartier de Saint-Louis, dans Sainte-Foy, suit de près l’arrivée du nouveau projet résidentiel et commercial HUMANITI, qui doit remplacer le projet Le Phare à la tête des ponts. Les citoyens sont préoccupés par l'augmentation de la circulation routière, indique le président du conseil.

À terme, le promoteur immobilier Cogir souhaite construire un hôtel, 1380 unités locatives, 225 condos et des espaces commerciaux et de bureaux sur le terrain vacant à l’angle du boulevard Laurier et de l’avenue de Lavigerie.

Dans le cas du Phare, la simulation prévoyait qu’il y aurait 1200 véhicules de plus qui circuleraient dans le secteur. Mais déjà, aux heures de pointe, on sait qu’il y a des problèmes. Ça peut causer encore plus de bouchons, fait remarquer le président du conseil de quartier, Pierre Pelletier.

Plan rapproché de Pierre Pelletier, avec un manteau d'hiver et une tuque

Le président du conseil de quartier Saint-Louis, Pierre Pelletier

Photo : Radio-Canada

Mardi soir, environ 280 citoyens ont participé à la présentation virtuelle organisée par le promoteur. Ces derniers pouvaient poser des questions et l’enjeu de la circulation routière a aussi été soulevé.

Les plans peuvent changer

En entrevue mercredi matin, le président de la division des grands projets chez Cogir, Stéphane Côté, a rappelé que les plans de son équipe doivent passer le test du comité d'urbanisme de la Ville de Québec. Cogir demeure ouvert à modifier ses plans, si nécessaire.

Le président du conseil de quartier de Saint-Louis dit être conscient de cet aspect. M. Pelletier rappelle néanmoins que les projections d’une étude, présentée lorsque le projet Le Phare était toujours sur la table, démontraient une nette augmentation des voitures dans ce secteur, malgré l’agrandissement du boulevard Hochelaga et la présence du transport en commun.

Un grand terrain au centre d'un quartier résidentiel avec des immeubles à appartement, l'hiver.

Le terrain vaquant où le projet HUMANITI, dans le quartier Saint-Louis, sera construit. Le boulevard Hochelaga est situé légèrement au nord du terrain.

Photo : Radio-Canada

La Ville de Québec, de son côté, confirme que le projet HUMANITI est rendu à la quatrième étape du processus d'approbation des projets majeurs, soit celle de la planification.

Une séance d’informations est prévue le 8 décembre prochain, suivie d’une consultation publique écrite, souligne la porte-parole à la Ville, Audrey Perreault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !