•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat autour du réajustement du budget de la police de Calgary

Vue d'un badge sur l'habit d'un policier de Calgary.

Une ligne téléphonique aide les policiers de Calgary à mieux répondre aux appels pour des problémes de santé mentale.

Photo : CBC

Le chef de la police de Calgary, Mark Neufeld, a présenté le réajustement du budget de son service, dans le cadre des audiences sur la révision, en milieu de cycle, du budget 2019-2022 des services municipaux.

Il y a quelques mois, Mark Neufeld avait accepté d'accorder une partie de son augmentation budgétaire de 10 millions de dollars pour embaucher 60 nouveaux agents l’année prochaine.

« Je ne suis pas ravi de ces ajustements, mais si nous devons les faire, nous serons transparents sur la façon dont nous allons procéder », dit-il.

De ce montant, Mark Neufeld propose de rediriger 8 millions de dollars vers des organismes communautaires partenaires qui font de la prévention ou de l’intervention en santé mentale et en dépendance. Ce plan inclut aussi une enquête externe sur la présence de policiers dans les écoles albertaines, ainsi que des changements à la façon dont les plaintes contre les policiers sont traitées.

Il souhaite également la création d’une ligne téléphonique pour rediriger des appels qui ne relèvent pas forcément de la compétence des policiers. Les agents de police sont souvent contactés parce qu’ils sont disponibles 24 heures sur 24, contrairement à bien des services communautaires, selon lui.

Les 2 millions de dollars restant serviront à revoir entre autres les méthodes d'intervention à l'interne.

D'après lui, le soutien administratif au programme de caméras corporelles ainsi que le budget alloué à la formation seront aussi réduits.

Lors des prises de paroles, le conseiller Sean Chu a demandé au chef de police s’il avait subi des pressions pour qu'il renonce à cette augmentation de 10 millions de dollars afin de les rediriger. 

J’ai eu de bonnes conversations avec les différentes personnes qui siègent au conseil municipal, mais je n'ai jamais ressenti de pression, non, a-t-il répondu.

Si le conseil municipal supprime l'augmentation du budget de la police pour l’année prochaine, Mark Neufeld dit que la police prévoit toujours d'embaucher des agents pour les 132 postes qui restent à pourvoir.

Les discussions sur le budget des services municipaux continueront jusqu'à la fin de la semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !