•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dernières informations sur la COVID-19 dans le Grand Nord

Radio-Canada met régulièrement à jour ce texte qui donne les dernières informations sur la COVID-19 dans chacun des trois territoires.

Chargement de l’image

Suivez ici les informations sur l'évolution de la pandémie dans les territoires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

ICI Grand Nord suit l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans les territoires et publie ci-dessous des données et des informations sur la situation au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon.

Les trois territoires du Nord ont levé l’ensemble des restrictions sanitaires qui ont ponctué les deux dernières années.

Pendant ce temps, la vaccination de l’ensemble des habitants des communautés les plus isolées des trois territoires se poursuit. Tous les résidents des territoires âgés de cinq ans et plus ont accès à un vaccin. Les adultes peuvent obtenir une troisième dose s’ils le souhaitent au moins six mois après leur deuxième injection.

Yukon

  • À compter du 9 juin, une période d’auto-isolement de 7 à 10 jours est recommandée pour ceux et celles qui sont atteints de la COVID-19. Cet auto-isolement est suivi d’une période de réduction des risques de 3 à 10 jours, selon le degré de vulnérabilité du malade. La période de réduction des risques signifie le port du masque en public et l’abstention de visiter tout endroit à haut risque tels que les hôpitaux ou les centres de soins de longue durée. Les personnes qui ont été en contact avec une personne infectée sont invitées à surveiller leur état de santé pendant 14 jours.
  • Une deuxième dose de rappel est offerte aux Yukonnais de 50 ans et plus. Les autorités exigent qu’une période de six mois se soit écoulée depuis l’obtention de la première dose de rappel et recommandent qu’au moins trois mois se soient passés depuis l'apparition de symptômes de la COVID-19, le cas échéant.
  • Le vaccin Nuvaxovid de Novavax contre la COVID-19 est maintenant offert aux Yukonnais âgés de 18 ans et plus qui n’ont pas déjà reçu un autre type de vaccin contre la maladie.
  • Des trousses de tests rapides sont offertes dans certains commerces de Whitehorse et de Haines Junction. Chaque trousse compte cinq tests à effectuer à domicile.
  • Les restrictions sur les rassemblements et la limite de capacité d’accueil des lieux publics sont levées. Les bars et les restaurants fonctionnent normalement.
  • La vaccination n'est plus obligatoire pour les employés du gouvernement. Cette mesure reste cependant en vigueur pour les fonctionnaires qui travaillent dans des lieux à risque, par exemple les centres de soins de longue durée, les hôpitaux, les refuges, les centres correctionnels ou les centres qui proposent des programmes de lutte contre la toxicomanie.
  • Vingt-six personnes sont mortes de la COVID-19 au Yukon depuis le début de la pandémie.

Nunavut

  • Le Nunavut offre une deuxième dose de rappel du vaccin anti-COVID à tous les habitants du territoire âgés de 18 ans et plus. Les personnes qui ont reçu leur troisième dose de vaccin il y a quatre mois et demi ou plus sont admissibles.
  • Les restrictions sanitaires ainsi que l’arrêté ministériel d’urgence sanitaire sont levés. Il n'est donc plus obligatoire de porter un masque, sauf dans les centres de santé, dans les écoles et les autobus scolaires ainsi que dans les bâtiments gouvernementaux. Cette mesure reste néanmoins recommandée.
  • Il n’y a plus de restrictions sur les rassemblements ni de distanciation à respecter.
  • Les Nunavummiut atteints de la COVID-19 n’ont plus à s’isoler, même si cette mesure reste recommandée.
  • Les Iqalummiut âgés de plus de cinq ans doivent être doublement vaccinés contre la COVID-19 pour entrer dans les bâtiments municipaux d’Iqaluit, notamment ses installations de loisirs.
  • Huit personnes sont mortes de la COVID-19 au Nunavut depuis le début de la pandémie.

Territoires du Nord-Ouest

  • Les personnes de 50 ans et plus et les personnes immunodéprimées de 12 ans et plus peuvent recevoir une quatrième dose (ou deuxième dose de rappel) du vaccin dès que six mois se sont écoulés depuis la troisième dose.
  • Le vaccin Nuvaxovid de Novavax contre la COVID-19 est maintenant offert aux résidents des Territoires du Nord-Ouest de 18 ans et plus.
  • L’état d’urgence sanitaire est levé aux Territoires du Nord-Ouest et le port du masque n'est plus obligatoire mais plutôt recommandé pour les Ténois vulnérables.
  • Les résidents de retour de voyage ou qui présentent un résultat positif n’ont plus à s’isoler mais sont encouragés à le faire pendant 10 jours s’ils présentent des symptômes. Il n'est plus requis de déclarer aux autorités un résultat positif à un test.

  • Les rassemblements ne sont plus restreints et la preuve de vaccination n'est plus requise dans les commerces.
  • Les employés du gouvernement territorial qui ne travaillent pas dans un secteur sensible n’ont plus à fournir de preuve de vaccination ni de résultat de test de dépistage.
  • Les fonctionnaires à Yellowknife peuvent télétravailler dans des communautés rurales si nécessaire. L’inverse n’est pas autorisé.
  • Vingt-deux personnes sont mortes de la COVID-19 aux T.N.-O. depuis le début de la pandémie.

    Ailleurs sur le web, informations sur la COVID-19 par territoire :

    Vos commentaires

    Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !