•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dernières informations sur la COVID-19 dans le Grand Nord

Radio-Canada met régulièrement à jour ce texte, qui donne les dernières informations sur la COVID-19 dans chacun des trois territoires.

Une carte géographique des trois territoires derrière une illustration du virus de la COVID-19.

Suivez ici les informations sur l'évolution de la pandémie dans les territoires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

ICI Grand Nord suit l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans les territoires et publie ci-dessous des données et des informations sur la situation au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon.

La vaccination de l’ensemble des habitants des communautés les plus isolées des trois territoires se poursuit depuis sa mise en marche, en janvier 2021.

Lorsqu’elles ont débuté, les campagnes au Nunavut, aux Territoires du Nord-Ouest et au Yukon ont priorisé la vaccination des habitants et du personnel des centres pour aînés et de soins de longue durée. Tous les résidents des territoires âgés de 5 ans et plus ont désormais accès à un vaccin. Les adultes peuvent obtenir une troisième dose s’ils le souhaitent, au moins six mois après leur deuxième injection.

Nunavut

  • Les écoles de Sanikiluaq ne pourront accueillir, à compter de lundi, que 50 % des élèves en raison d’un risque de propagation du virus qui cause la COVID-19.
  • Le gouvernement du Nunavut s’attend à recevoir le 25 janvier des tests rapides promis par Ottawa. Ils seront initialement réservés aux travailleurs de première ligne, aux municipalités et à des entreprises.
  • Ottawa envoie des infirmières en renfort au Nunavut.
  • Les restrictions mises en place en décembre sont assouplies. Depuis le 17 janvier, il est possible de se déplacer entre communautés et d’accueillir cinq personnes chez soi.
  • Les personnes doublement vaccinées qui ont la COVID-19 peuvent s’isoler sept jours, celles qui ne le sont pas, ainsi que les contacts à haut risque et les contacts familiaux, doivent s’isoler 10 jours.
  • Depuis le 17 janvier, les élèves nunavummiut suivent une semaine de classe de façon virtuelle. Ils pourront retourner à l'école en présentiel le 24 janvier. En fonction des communautés, les écoles seront ouvertes à 50 % ou à 100 % de leur capacité.
  • Certains travailleurs de première ligne doivent être vaccinés, notamment le personnel de l’Hôpital général Qikiqtani d’Iqaluit, du Centre de santé mentale de Cambridge Bay et des centres de santé publique.
  • Les tests PCR de confirmation sont réservés aux communautés nouvellement touchées, aux milieux à haut risque et aux personnes hospitalisées.
  • Il est recommandé aux voyageurs doublement vaccinés qui reviennent au Nunavut de s’isoler pendant 14 jours. Ceux qui ont reçu trois doses ne sont pas concernés.
  • Le port du masque demeure obligatoire.
  • Au 21 janvier, 71 % de la population âgée de 5 ans et plus était doublement vaccinée contre la COVID-19, 89 % avaient reçu une première dose, et 39 % des plus de 18 ans avaient reçu leur dose de rappel.
  • Cinq personnes sont mortes de la COVID-19 au Nunavut depuis le début de la pandémie.

Territoires du Nord-Ouest

  • Les restrictions sur les rassemblements ont été prolongées jusqu'au 30 janvier.
  • Les personnes entièrement vaccinées qui ont la COVID-19 peuvent réduire leur isolement à sept jours à condition de ne pas être gravement immunodéprimées, de porter le masque hors de leur foyer pendant trois jours et de ne plus avoir de symptômes ou de fièvre depuis 24 heures.
  • Les personnes pleinement vaccinées qui reçoivent un résultat positif à un test rapide n'ont plus l'obligation de confirmer le diagnostic en subissant un test PCR. Ces personnes doivent signaler leur résultat à Protégeons les T.N.-O. et s'isoler pendant 10 jours.
  • Les examens prévus en janvier et menant à l’obtention du diplôme de fin d’année sont annulés.
  • La zone de déplacement libre entre le Nunavut et les T.N.-O. est suspendue.
  • Les employés du gouvernement qui rentrent d’un voyage à l’extérieur du territoire doivent faire du télétravail pendant les trois premiers jours civils suivant leur retour, sauf le personnel de santé et les enseignants.
  • Les résidents de Yellowknife qui veulent se faire vacciner doivent prendre leur rendez-vous en ligne (Nouvelle fenêtre). Les cliniques de vaccination des autres collectivités se trouvent ici (Nouvelle fenêtre).
  • Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics intérieurs.
  • Le gouvernement ténois exige que ses employés soient vaccinés.
  • Au 21 janvier, 87 % de la population âgée de 5 ans et plus était doublement vaccinée contre la COVID-19, et 94 % avaient reçu leur dose de rappel.
  • Quatorze personnes sont mortes de la COVID-19 aux Territoires du Nord-Ouestdepuis le début de la pandémie.
  • Yukon

  • Le territoire a recensé, vendredi, son seizième décès depuis le début de la pandémie. La première victime yukonnaise est morte en octobre 2020.
  • Une preuve de vaccination est obligatoire pour aller au cinéma, au théâtre, au musée, au restaurant ainsi que dans les bars et les lieux de culte.
  • Les rassemblements publics et privés sont limités à deux foyers et 10 personnes maximum, les bars et les restaurants doivent fermer à 22 h, tous les événements intérieurs comme les funérailles ou les mariages sont annulés, et les casinos sont fermés. La liste des restrictions se trouve sur le site du gouvernement (Nouvelle fenêtre).
  • L'accès aux tests de dépistage de confirmation (tests PCR) est donné en priorité aux personnes ayant un système immunitaire faible ou dont l'immunité vaccinale n'est pas optimale.
  • Des tests antigéniques rapides sont à la disposition des personnes symptomatiques. Ils peuvent être récupérés, au volant, à Whitehorse, à l’aréna de Takhini, du lundi au vendredi, entre 7 h 30 et 15 h.
  • Les Yukonnais qui reviennent d’un voyage à l’extérieur du territoire, mais à l’intérieur du pays, doivent surveiller l’apparition de symptômes et s’isoler s’ils sont malades. Ils n’ont plus à réduire leurs contacts pendant les trois à cinq jours après leur retour.
  • Les Yukonnais âgés de 18 ans et plus sont admissibles à une troisième dose du vaccin, et la vaccination pour les 5 à 11 ans est en cours. Les résidents de Whitehorse peuvent prendre rendez-vous en ligne  (Nouvelle fenêtre)ou appeler le 1 877 374-0425.
  • Le gouvernement du Yukon exige que ses employés soient vaccinés.
  • Une liste complète des avis d'exposition est publiée sur le site du gouvernement du Yukon (Nouvelle fenêtre).
  • Au 21 janvier, 88 % de la population âgée de 5 ans et plus était doublement vaccinée contre la COVID-19, 81 % avaient reçu leur dose de rappel et 17 131 personne ont reçu une troisième dose.
  • Seize personnes sont mortes de la COVID-19 au Yukon depuis le début de la pandémie.
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !