•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de Papier Masson mis à pied pendant les Fêtes

Une enseigne indique le stationnement pour les employés et les visiteurs à l'entrée de l'usine.

L'usine de White Birch à Masson cessera de nouveau ses activités en décembre.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Les employés de l’usine Papier Masson de Gatineau seront encore une fois mis à pied, cette fois pendant la période des Fêtes, annonce l’entreprise Papiers White Birch.

La compagnie interrompt sa production à son usine de Gatineau à compter du 24 décembre. Les activités devraient reprendre graduellement à compter du 4 janvier.

Ça touche le moral, je ne pourrais pas dire que le monde est plein de réjouissance, [la fermeture] les inquiètes un peu, a raconté Yves Chénier, président du syndicat Unifor section locale 11, qui représente les employés de l'usine Papier Masson.

Selon M. Chénier, 130 employés syndiqués seront touchés par cette fermeture temporaire. Seuls les services essentiels seront maintenus pendant la pause, afin de préserver les installations et faire quelques travaux d'entretien.

La demande de papier journal sur les marchés mondiaux demeure inférieure à ce qu’elle était avant la pandémie de COVID-19, a pour sa part expliqué l'entreprise Papiers White Birch par voie de communiqué.

L’usine connaît des difficultés depuis plusieurs mois. Elle a fermé temporairement en mai, puis en juin jusqu'au début du mois d'août, et encore une fois à la fin du mois d'août.

Pas de surprise pour les employés

On s'attendait un peu à ça, a admis le président du syndicat à l'usine. On n’avait pas eu de fermeture depuis septembre.

On savait que le carnet de commandes était quand même raisonnable, mais peut-être qu’il en manquait un peu pour maintenir les trois usines de White Birch ouvertes.

Yves Chénier, président du syndicat chez Papier Masson

M. Chénier voit toutefois la lumière au bout du tunnel. Ce que j’entends c’est que la situation se place tranquillement, a-t-il soutenu en entrevue à Radio-Canada. On ne s’attend plus à des arrêts pour 2021. On ose espérer. Je pense que le pire est passé.

En plus du papier journal, l'usine de Gatineau fabrique du papier à haute brillance, du carton et d’autres produits de papier pour usages spéciaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !