•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des résidences pour aînés durement touchées dans le Centre-du-Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Cindy Croteau devant une résidence pour aînés.

Cindy Croteau, directrice de la VIlla de l'Érable devant son établissement de Plessisville

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Les craintes évoquées par le premier ministre François Legault concernant les éclosions dans les résidences privées pour aînés demeurent une réalité dans le Centre-du-Québec.

C'est entre autres le cas à la Résidence 600 Bousquet de Drummondville où, selon les plus récentes données, trois résidents et deux employés ont contracté la COVID-19.

Le constat est pire aux Jardins de parc linéaire de Victoriaville où 37 résidents et 5 employés sont frappés par le virus et à la Villa de l’Érable à Plessisville où 8 des 60 résidents écopent.

La directrice de la Villa de l'Érable, Cindy Croteau, lance d'ailleurs un message aux proches aidants. On ne peut refuser les proches aidants, mais ce qu’on leur demande, c’est d’être vraiment sensibles à leurs symptômes. Si vous avez le moindre symptôme, que ce soit de la fièvre ou de la toux, ne venez pas. Nous, c’est une prochaine aidante qui l’a rentrée [la COVID-19], malgré elle, sans le savoir.

28 résidents et 18 employés ont aussi contracté le virus à la Résidence intermédiaire de l’Amitié de Plessisville.

Selon la directrice de l’établissement, Julie Perron, aucune de ces personnes n'est encore qualifiée de guérie de la maladie. J’attends encore la confirmation de la santé publique, mais je sais qu'il y en a qui sont guéries, précise-t-elle.

À la lumière des cas décelés dans la communauté, la Ville de Plessisville rappelle aux concitoyens l'importance de respecter les consignes sanitaires à la lettre.

Avec les informations de Jean-François Dumas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !