•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : hausse des infections chez le personnel soignant en Outaouais

Des infirmières devant une civière.

Selon le Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (SPSO), 37 infirmières sont présentement en isolement. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Des dizaines d'infirmières de l'Outaouais sont forcées de s'isoler alors que les cas d'infection à la COVID-19 continuent d'augmenter chez le personnel soignant de la région.

Le Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (SPSO) indique que 37 infirmières sont présentement en isolement après avoir contracté le virus ou pour avoir été en contact avec une personne infectée. C'est 10 de plus qu'il y a deux semaines.

Patrick Guay, le président du SPSO a qualifié la situation d’alarmante, mercredi.

Est-ce qu’on va augmenter à 47, 57, 67 membres du personnel ? C’est préoccupant à l’approche des Fêtes, dit-il.

Capture d'écran d'une entrevue virtuelle avec Patrick Guay. Un homme parle à la caméra.

Patrick Guay, président du Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais. (Archives)

Photo : Capture d'écran/FaceTime

La situation met davantage de pression sur le personnel toujours en poste, déjà aux prises avec une pénurie de main-d'œuvre importante dans un réseau fragilisé, ajoute le président du SPSO.

Si en plus de la pénurie usuelle, on en crée une deuxième, ça va être impensable, ça va être inimaginable l’impact que ça pourrait avoir chez nos professionnels en soin de santé. Surtout en période des Fêtes où habituellement, comme tout le monde, on veut avoir des congés pour être avec nos familles respectives, s’inquiète M. Guay.

La hausse de cas positifs ou encore de personnes en isolement se fait également sentir chez les préposés aux bénéficiaires, de même que chez les préposés à l'hygiène et les employés des services alimentaires.

À la fin octobre, on avait 7 employés à la CSN. Avec le bilan d'aujourd'hui, on est à 40 membres qui sont retirés du travail, note pour sa part Josée McMillan, la présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de l'Outaouais - CSN.

Une femme accorde une entrevue à la caméra à l'extérieur.

Josée McMillan est présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Les syndicats se disent également préoccupés par l'effet del'imposition du temps complet obligatoire il y a trois semaines. Une décision qui, selon eux, a déjà entraîné le départ de certains employés.

Nous sommes rendus à six [membres] officiellement qui ont quitté le réseau de l’Outaouais et il y a en a d’autres qui sont en processus de sélection pour aller ailleurs présentement. On ne peut pas se permettre de perdre une infirmière, a indiqué Patrick Guay, le président du SPSO.

Au lendemain de la pire semaine de la pandémie

Par ailleurs, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a fait le point sur la situation, mercredi.

La santé publique en Outaouais rapporte 27 nouveaux cas de COVID-19. Il n’y a pas eu de nouveaux décès depuis les dernières 24 heures.

Parmi les nouveaux cas rapportés, deux ont été identifiés comme provenant de la Résidence de l’Île et un nouveau cas de coronavirus a été observé au centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) La Pietà.

L’augmentation des cas constatés la semaine dernière et aussi dans les dernières journées est en partie attribuable à différentes éclosions dans les milieux d’hébergement pour les personnes aînées et aussi dans les milieux de soins, a constaté La Dre Brigitte Pinard, directrice de la santé publique au CISSS de l'Outaouais.

Une femme accorde une entrevue via vidéoconférence.

Dre Brigitte Pinard, directrice de la santé publique au CISSS de l’Outaouais. (Archives)

Photo : Radio-Canada

En Outaouais, la COVID-19 a jusqu’à présent touché 3 426 personnes. Depuis le début de la pandémie, 76 d'entre elles en sont mortes.

En point de presse, la directrice de la santé publique au CISSS de l'Outaouais a qualifié la dernière semaine comme étant la pire semaine dans la région de l’Outaouais depuis le début de la pandémie en termes de cas confirmés avec une moyenne de 45 nouveaux cas par jour.

Le nombre de cas quotidiens demeure soutenu cette semaine, ajoute Dre Pinard.

À l'approche des Fêtes, cette dernière a insisté sur les précautions à prendre, notamment sur l'importance de l’isolement volontaire recommandé une semaine avant et après les rassemblements permis à Noël.

Les indicateurs nous envoient un signal clair qu’il y a de la transmission communautaire dans la région et de façon soutenue, prévient la directrice de la santé publique au CISSS de l'Outaouais.

Avec les informations de Nathalie Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !