•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

144 M$ pour de nouveaux laboratoires de la Défense nationale à Valcartier

Affiche du centre de Recherche et développement pour la défense Canada.

Recherche et développement pour la Défense Canada (RDDC), à Valcartier

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le gouvernement Trudeau vient d’approuver un investissement de 144 millions de dollars afin de moderniser les laboratoires de recherche de la Défense nationale, à Valcartier.

L’annonce, attendue depuis plusieurs années, sera effectuée au cours des prochains jours. Selon des informations obtenues par Radio-Canada, les travaux préparatoires ont débuté sur le terrain. Le chantier sera lancé officiellement à l’automne 2022.

Le contrat de construction a été octroyé à la firme EBC, qui pilote les travaux d’élargissement de l’autoroute Henri-IV, à Québec. Au total, le chantier permettra la création de 750 emplois.

Nouveau centre de recherche

Un tout nouveau centre de recherche de 31 000 m2 lèvera de terre d’ici 2024. L’infrastructure comprendra 80 nouveaux laboratoires, ainsi que des espaces de bureau et d’entreposage.

Deux militaires à bord d'un véhicule blindé.

Des recherches sur les systèmes de protection des véhicules seront menées dans les nouveaux laboratoires de Valcartier.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

L’immeuble sera construit sur les terrains de Recherche et développement pour la Défense Canada (RDDC), près de la base de Valcartier. Environ 500 scientifiques y mèneront des recherches sur les systèmes d’information, la surveillance, la reconnaissance tactique et les systèmes de protection des véhicules et du personnel des Forces armées canadiennes.

Deux autres phases prévues

Si tout va bien, la deuxième phase du projet, qui prévoit la construction d’un garage, pourrait démarrer en 2024. La rénovation de plusieurs bâtiments appartenant à RDDC est aussi envisagée.

Finalement, en 2027, 45 bâtiments pourraient être déconstruits sur le site. Au total, la réalisation des trois phases du projet est évaluée à 272 millions de dollars.

Jean-Yves Duclos, souriant.

Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Joint par Radio-Canada, le président du Conseil du Trésor et député de Québec, Jean-Yves Duclos, n’a pas caché sa satisfaction.

En 2020, nous savons qu’il faut miser sur le savoir pour assurer notre prospérité future et ce projet s’inscrit parfaitement dans cette logique, s'est-il réjoui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !