•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 11 nouvelles personnes infectées au Nunavut

La façade extérieure du centre de santé d'Arviat.

Les autorités sanitaires du Nunavut enregistrent 11 nouveaux cas de COVID-19, dont 8 se trouvent à Arviat.

Photo : CBC / Jordan Konek

Radio-Canada

Le Nunavut enregistre 11 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte à 153 le nombre de cas actifs au territoire.

Mercredi, les autorités sanitaires ont annoncé 8 nouveaux cas positifs à Arviat et 3 à Whale Cove. Elles assurent qu’il n’y a toujours pas de transmission communautaire à Rankin Inlet et à Whale Cove.

Une transmission communautaire survient quand des personnes attrapent la COVID-19 avant que nous ayons pris connaissance qu’elles se sont exposées [au virus] ou été en contact [avec des personnes infectées], a précisé le médecin hygiéniste en chef, Michael Patterson, en point de presse.

Arviat demeure la communauté la plus touchée, avec 115 cas actifs. Selon le Dr Patterson, quelque 300 résidents sont en isolement.

Le médecin hygiénique en chef a admis que le surpeuplement des logements était l’un des plus importants facteurs contribuant à la transmission du virus. Il s'attend à ce que la hausse de cas se poursuive encore quelques semaines.

Le surpeuplement augmente les risques [de transmission] et aggrave le problème, mais [...] des gestes simples comme se laver les mains, porter un masque si nécessaire et laver régulièrement les surfaces fréquemment touchées ont quand même un impact, a-t-il ajouté.

Questionné sur son intention d’imposer le port du masque partout au territoire, comme l’ont annoncé les autorités du Yukon, le Dr Patterson a affirmé qu’une telle mesure ne serait pas profitable au Nunavut.

En ce moment, la plupart des gens portent un masque, a-t-il affirmé. Dans certaines communautés où des épiceries ont rendu le port du masque obligatoire, certaines personnes ont de la difficulté à se procurer des masques et donc aussi des denrées alimentaires.

En date de mercredi, 164 résidents de Rankin Inlet ont reçu un résultat négatif à leur test de dépistage, contre 386 personnes à Arviat, et 58 autres, à Whale Cove.

Par ailleurs, les Nunavummiut qui ont contracté la COVID-19 alors qu’ils se trouvaient dans le sud du pays peuvent retourner au territoire si 10 jours se sont écoulés depuis le début de leur infection et s’ils n’ont eu aucun symptôme pendant 24 heures.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !