•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une garderie de Whitehorse fermée en raison d’un cas de COVID-19

Des enfants jouent avec des blocs en mousse. On ne voit pas leur visage, juste leurs mains.

Les enfants de la garderie ont été placés en isolement jusqu'au 1er décembre.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Yukon ont confirmé qu’un employé d’une garderie de Whitehorse a reçu un diagnostic de COVID-19 et que le propriétaire a décidé de fermer l’établissement jusqu'au 30 novembre.

Selon le communiqué, l’employé est en isolement et se porte bien et tous ceux qui pourraient avoir été en contact seront avisés. 

Les autorités ont demandé que tous les enfants qui ont été contact respectent une période d’isolement jusqu’au 1er décembre.

Je comprends qu’il s’agit d’une période qui cause beaucoup d’anxiété et de peurs, mais vous devez avoir confiance envers les mesures prises par le gouvernement du Yukon pour protéger tous les Yukonnais , a affirmé le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley, par voie de communiqué.

Des parents inquiets

Même si le cas de COVID-19 ne concerne pas la Garderie du petit cheval blanc de Whitehorse, sa directrice Jocelyne Isabelle affirme que l’annonce a eu des répercussions dans sa structure. Les parents sont inquiets, car ils ne veulent pas que leur enfant attrape le virus, fait-elle valoir.

Mme Isabelle a donc pris les devants et annonce que de nouvelles mesures seront mises en place dès la semaine prochaine. On va changer nos heures d’ouverture pour faire en sorte que le personnel puisse entrer en même temps le matin ce qui va faire en sorte que les enfants, quand ils vont arriver, vont pouvoir se rendre directement dans leur local, détaille-t-elle. Elle précise que cela évitera aux enfants qui ne font pas partie des mêmes bulles de se croiser.

La garderie prévoit aussi d’envoyer un sondage aux parents pour leur demander leurs préférences sur les heures d’ouverture.

Alors que l’obligation du port du masque pour les enfants de plus de 2 ans ne concerne que les lieux publics et non les garderies, Jocelyne Isabelle reconnaît que les choses pourraient évoluer et avoue avoir commandé des masques pour enfants : Au cas où il y aurait un enfant qui développerait des symptômes pendant la journée, on va lui mettre un masque en attendant que son parent vienne le chercher.

Jusqu’à présent, seuls les parents portent des masques lorsqu’ils déposent et viennent récupérer leurs enfants dans la structure. 

Depuis le début de la pandémie, les autorités refusent de divulguer toute information qui peut mener à l'identification de personnes concernées par un diagnostic positif à la COVID-19. Ainsi, le nom de la garderie n'a pas été rendu public.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !