•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ignoré par les Grammys, The Weeknd accuse l'organisation de corruption

Il réclame davantage de transparence de la Recording Academy, dont des comités secrets décident des artistes qui obtiennent des nominations.

L'homme chante dans un micro.

Le Torontois The Weeknd

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Radio-Canada

Le chanteur canadien The Weeknd s’en est publiquement pris aux Grammys à la suite du dévoilement de la liste des nominations du gala, dont il est complètement absent, à la surprise générale.

Le musicien a connu une année exceptionnelle, grâce à son album After Hours, sur lequel on retrouve les énormes succès Blinding Lights et Heartless. Ces deux extraits se sont retrouvés au sommet des palmarès américains. Par ailleurs, il a dominé aux American Music Awards, remis dimanche dernier.

Cela n'a pas suffi pour convaincre les comités de sélection de l’Académie nationale des arts et des sciences de l’enregistrement (Recording Academy) qui décident des mises en nomination. Ces groupes sont formés de personnes qui œuvrent à différents niveaux de l’industrie de la musique, mais dont l’identité n’est pas révélée.

Les Grammys demeurent corrompus, a lancé The Weeknd sur Twitter mardi soir. Vous devez, à moi, à mes fans et à l’industrie, davantage de transparence.

Il y a moins d’un an, la patronne des Grammys avait été licenciée après avoir porté de graves accusations contre l’organisation, dont des allégations d’irrégularités dans les votes pour les prestigieux prix.

Elle soulevait que les membres des comités secrets qui décernent les nominations pouvaient avoir des conflits d’intérêts, notamment en raison de relations d’affaires ou personnelles avec les candidats et candidates.

Les nominations : beaucoup de gens appelés, peu d’élus, dit l'organisation

L’annonce des nominations des Grammys comporte chaque année son lot de surprises, et rend inévitablement de nombreuses personnes déçues. Mais une omission comme celle de The Weeknd est du jamais vu, selon le magazine spécialisé Variety.

Avant le tweet de The Weeknd, le président par intérim de la Recording Academy, Harvey Mason Jr., avait été interrogé à savoir s’il était surpris de ne pas le voir nommé.

Vous savez, il y a beaucoup de nominations, mais peu de cases à remplir, alors c’est très difficile chaque année de prévoir à qui le vote ira. J’essaie de ne pas trop être surpris, a-t-il affirmé à l’Associated Press.

À la suite de l’accusation publique du chanteur torontois, Harvey Mason Jr. a précisé sa pensée dans un communiqué.

Malheureusement, chaque année, il y a moins de nominations que d’artistes qui les méritent.

Nous comprenons que The Weeknd est déçu de ne pas avoir été nommé. J’ai été surpris moi-même et j’ai de l’empathie pour ce qu’il ressent.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !