•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Abitibi-Témiscamingue compte 3 nouveaux cas de COVID-19

Une affiche près de l'entrée de l'hôpital de Val-d'Or indique où se trouve la clinique de dépistage.

Les citoyens doivent passer la 6e rue pour accéder à la clinique située près du Groupe de médecine familiale universitaire de Val-d'Or (GMF-U).

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Le dernier bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), indique que des nouveaux cas sont enregistrés dans les MRC de la Vallée-de-l'Or et d'Abitibi-Ouest.

La première mise à jour du CISSS-AT de mercredi indiquait deux nouveaux cas de COVID-19 dans la région, le nombre a été ajusté à 3 lors d'une deuxième mise à jour.

Dépistage du virus à Val-d'Or

Le CISSS-AT ajuste l’heure de fermeture de la clinique de dépistage de Val-d’Or aujourd’hui.

Les portes ferment habituellement à 16 heures, mais la population pourra s’y rendre jusqu’à 18 heures aujourd’hui. L'ouverture de la clinique est prévue à 14h15.

Réception du temps des Fêtes

Les personnes qui souhaitent recevoir des invités à Noël peuvent également consulter les principales consignes du gouvernement du Québec (Nouvelle fenêtre).

On peut trouver dans un document partagé par la santé publique régionale de limiter par exemple le nombre de personnes à 10, que l’activité soit à l’intérieur ou à l’extérieur et de porter une attention particulière à la durée des festivités à l’intérieur.

Si vous avez plus d’une salle de bain à la maison, vous pouvez en réserver une pour les invités et mettre à leur disposition du nettoyant à base d’alcool et des masques jetables.

Rappelez-leur qu’ils devront porter un couvre-visage dès leur arrivée, peut-on également lire.

Éviter les câlins est aussi recommandé, surtout de la part des enfants aux personnes vulnérables puisque les enfants atteints de la COVID-19 ont souvent peu ou pas de symptômes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !