•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fouilles archéologiques en plein cœur de Rivière-du-Loup

Des morceaux de vaisselle et d'autres objets recouverts de terre sont déposés sur une roche.

Quelques artéfacts ont été découverts mercredi matin par les archéologues.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Michaële Perron-Langlais

Des fouilles archéologiques sont en cours à Rivière-du-Loup cette semaine. Depuis lundi, une équipe d'archéologues est au travail sur le site du futur agrandissement de la bibliothèque Françoise-Bédard.

Des tranchées ont été creusées pour permettre à deux archéologues et deux techniciens de fouilles de déterminer ce qui se trouvait sur les lieux il y a plus d’une centaine d’années.

C’est la découverte d’un muret de pierre lors de tests de sol en 2016, en prévision de l’agrandissement de la bibliothèque, qui est à l’origine de cette démarche. Celui-ci pourrait dater de la fin du 19e siècle.

En vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, la Ville de Rivière-du-Loup doit donc procéder à un inventaire archéologique avant le début des travaux de construction.

Quatre personnes travaillent à l'extérieur sous la neige, dans un trou entouré de cônes orange.

La neige n'empêche pas l'équipe d'archéologues de faire son travail, assure la Ville de Rivière-du-Loup.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

La bibliothèque Françoise-Bédard est construite dans l’ancien couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, un bâtiment construit en 1886. L’espace dédié à l’agrandissement était autrefois occupé par le jardin du couvent. La présence de ce muret de pierre laisse croire que ce jardin pourrait avoir accueilli un bâtiment secondaire, indique la gestionnaire des programmes culturels et patrimoniaux de la Ville de Rivière-du-Loup, Julie Martin.

Une laiterie par exemple, ou peut-être une petite maison. Nous allons documenter, expliquer la raison d’être de ce muret. Puis, tous les tessons de céramique que l’on trouve, tous les petits vestiges vont nous donner des indices.

Julie Martin, gestionnaire des programmes culturels et patrimoniaux de la Ville de Rivière-du-Loup

Julie Martin précise que les archéologues ne s’attendent toutefois pas à faire de grandes découvertes.

C’est une période qui est quand même très documentée, la fin du 19e  siècle, ici comme ailleurs au Québec, rappelle-t-elle.

Une photographie en noir et blanc d'un bâtiment de pierre.

Le couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, en 1910.

Photo : BAnQ/Ville de Rivière-du-Loup

La gestionnaire des programmes culturels et patrimoniaux de Rivière-du-Loup souhaite que tout ce qui sera tiré de cette semaine de fouilles archéologiques soit éventuellement intégré dans les nouveaux locaux de la bibliothèque.

Ça dépend de ce qu’on découvre, mais j’espère qu’on pourra le présenter aux gens, que ce soit une exposition permanente ou une exposition temporaire, dit-elle. Il y a tout l’espace qui pourrait être expliqué et peut-être, selon ce qu’on va découvrir comme petits objets, que nous pourrons faire une mise en valeur à l’intérieur de la bibliothèque.

L’équipe d’archéologues sera sur place jusqu’à vendredi. Les travaux d’agrandissement de la bibliothèque Françoise-Bédard devraient quant à eux commencer au printemps 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !