•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba a dépensé moins de 9 % des fonds fédéraux pour réduire ses émissions de GES

Une usine avec beaucoup de fumé qui s'échappe des tuyaux.

Le Manitoba a mis environ 14 mois avant d’approuver le plan d’Ottawa pour lutter contre les changements climatiques en 2019.

Photo : CBC/Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique du Manitoba (NPD) accuse le gouvernement Pallister de laisser dormir des fonds fédéraux destinés à la lutte contre les changements climatiques.

Selon un document obtenu par le NPD, deux ans après que les gouvernements provincial et fédéral se furent disputés au sujet de l'argent fédéral, le Manitoba n’a dépensé que 5,9 millions des 67 millions de dollars prévus par le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone.

C’est donc environ 9 % de la somme qui lui est réservée qui a été dépensée jusqu’ici. Le Manitoba a investi dans un seul projet destiné à réduire les émissions dans le secteur du camionnage, selon le document obtenu par le NPD dans une demande d'accès à l'information.

La porte-parole du NPD en matière d'environnement et de changements climatiques, Lisa Naylor, affirme que la province doit agir rapidement sur les changements climatiques et ne comprend pas pourquoi un seul projet a été réalisé.

La province a indiqué, mardi, que cette situation s'explique par le fait qu'Ottawa n'a approuvé aucun autre projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu'ici.

Cette explication ne suffit pas, selon Lisa Naylor. [Le gouvernement] s'est assis sur son argent longtemps avant de financer un projet, affirme la députée de Wolseley.

Dans un courriel, un porte-parole provincial affirme que l'argent provient directement du fédéral quand les projets soumis respectent les critères stricts du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone. Ce processus prend du temps, explique-t-il, mais est en cours, en dépit des retards imposés par la pandémie.

Lisa Naylor marche sur un trottoir en souriant avec un dépliant qui fait la promotion de son parti et de ses idées.

La porte-parole du NPD en matière d'environnement et de changements climatiques, Lisa Naylor, affirme que la province doit agir rapidement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Photo : CBC/Radio-Canada / Ian Froese

Le document, obtenu par le NPD et déposé à la Chambre la semaine dernière, mentionne l'existence d'un certain nombre d'autres projets dont on ne peut connaître les détails pendant qu'ils sont examinés par le gouvernement provincial. Selon Lisa Naylor, il semble plutôt que ces projets sont coincés au Cabinet.

La ministre de la Conservation et du Climat, Sarah Guillemard, affirme que la province est en discussion avec Ottawa sur les échéanciers du Fonds, pour assurer que les 67 millions de dollars pourront être dépensés.

Plusieurs projets sont en préparation, affirme Sarah Guillemard dans une déclaration écrite.

Ottawa attend toujours de la province qu'elle approuve certains projets qui ont déjà reçu l'aval du fédéral, selon le gouvernement fédéral. Le ministre de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, évalue aussi en ce moment deux autres projets présentés par la province.

Le Manitoba a mis environ 14 mois avant d’approuver, en 2019, le plan d’Ottawa pour lutter contre les changements climatiques.

Le plan du Manitoba vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre d’une mégatonne entre 2018 et 2022.

Avec les informations de Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !