•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « personne d'intérêt » dans l'enquête sur le meurtre des milliardaires Sherman

Le couple Sherman.

Barry and Honey Sherman

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La police de Toronto confirme qu'elle a une « personne d'intérêt » dans l'enquête sur la mort du fondateur de la compagnie pharmaceutique Apotex Barry Sherman et de son épouse Honey.

Les Sherman, qui étaient aussi des mécènes, ont été retrouvés morts près de la piscine intérieure de leur luxueuse demeure torontoise en décembre 2017. Ils ont été étranglés.

Personne n'a été arrêté ou accusé dans cette affaire.

Le quotidien Toronto Star se bat devant les tribunaux pour obtenir des documents qui étaient sous scellé. Certains des documents remis sont caviardés.

Au cours des procédures, le journal a appris que les enquêteurs avaient une personne d'intérêt dont l'identité n'est pas divulguée pour ne pas nuire à l'enquête.

Radio-Canada n'a pas vu les documents en question, mais la police de Toronto lui a confirmé mardi soir qu'elle avait en effet identifié une personne d'intérêt dans cette affaire.

Avec les informations de Jean-Philippe Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !