•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un premier décès dans le Nord de l'Ontario depuis le mois d’août

Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay.

Il y a en ce moment deux personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 à Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada / Caroline Bourdua

Radio-Canada

Selon le Dr Stewart Kennedy, responsable de la gestion de la pandémie au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay (CRSSTB), une personne qui était aux soins intensifs est décédée lundi soir.

Il s’agit du deuxième décès causé par la COVID-19 dans le district de Thunder Bay depuis le début de la pandémie. L’unique autre décès dans le Nord-Ouest, relié à une éclosion au printemps à la mine du lac des Îles, date du 24 avril.

Le plus récent décès dû au coronavirus dans le Nord de la province remonte au 29 août, alors qu'un homme était mort à l'hôpital de Timmins.

Plus tôt lundi, l'hôpital de Thunder Bay avait confirmé que des membres de son personnel avaient été déclarés positifs.

Dès mercredi, les personnes ayant voyagé à l’extérieur du Nord-Ouest de l’Ontario ne pourront pas entrer au CRSSTB pendant 14 jours à leur retour à Thunder Bay, sauf pour des raisons urgentes.

Mardi, au lendemain du passage du district de Thunder Bay en zone jaune, le bureau de santé local a signalé 14 nouveaux cas de COVID-19, portant à 82 le nombre de cas actifs.

Un de ces patients se trouve à Marathon, au nord-est de Thunder Bay. Il s’agit d’un premier cas recensé par le Bureau de santé du district de Thunder Bay à l’extérieur de la plus grande ville de la région depuis le 21 septembre.

Le maire de Marathon, Rick Dumas, a déclaré que le groupe de contrôle des urgences de la ville s’est réuni mardi pour examiner la deuxième phase de son plan de lutte contre la pandémie.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a dénombré 130 cas depuis le 6 novembre, alors qu'il y avait eu jusque-là un total de 122 cas depuis le début de la pandémie.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Plus à l’ouest, le Bureau de santé du Nord-Ouest (BSNO) compte 26 cas actifs, dont 20 à Kenora.

L’Hôpital du district du lac des Bois a admis ses premiers patients atteints de la COVID-19 la semaine dernière, selon ce qu’a indiqué son PDG, Ray Racette, dans un point de presse avec le bureau de santé publique.

M. Racette assure que son hôpital est prêt à en accueillir plus si nécessaire.

De son côté, la médecin-hygiéniste du BSNO, la Dre Kit Young Hoon, a exhorté les personnes en attente d’un test de dépistage à respecter la quarantaine de deux semaines même si elles se sentent mieux, car elles pourraient quand même propager le virus.

Le BSNO recommande fortement d’éviter les déplacements non essentiels entre l’Ontario et le Manitoba et demande à ceux qui se déplacent de se placer en quarantaine.

Cette mesure ne s’applique pas aux résidents des petites communautés manitobaines près de la frontière pour lesquels Kenora est le principal centre de services, à condition qu’ils ne se déplacent pas à l’ouest de Falcon Lake.

Des éclosions à Sudbury et North Bay

Santé publique Sudbury et districts a déclaré mardi deux éclosions dans les foyers Extendicare Falconbridge et Extendicare York.

Un cas de COVID-19 a été déclaré au sein du personnel dans chacun d’eux, indique le bureau de santé, en précisant qu’aucun résident n’a été infecté.

Santé publique Sudbury et district a ajouté cinq nouveaux cas à son bilan en fin d’après-midi, ainsi qu’une guérison.

Pour sa part, le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound (BSDNBPS) a annoncé une éclosion à l’Université Nipssing après que six personnes eurent été déclarées positives.

Le bureau de santé indique que ces six personnes ont un lien avec le centre sportif de l’université, où un cas a été annoncé il y a quelques jours.

Les personnes concernées ne vivent pas au campus, mais elles ont eu des interactions au centre sportif et lors de réunions sociales dans la communauté.

Le BSDNBPS compte neuf cas actifs, soit un de plus que lundi.

En soirée, Santé publique Algoma a annoncé deux nouveaux cas, les premiers depuis plus d'une semaine.

Aucun nouveau cas n’a été signalé par les autres bureaux de santé du Nord-Est.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !