•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gatineau pourrait reconduire son contrat avec Derichebourg malgré les retards

Un camion de collecte des déchets dans la rue.

Gatineau pourrait reconduire son contrat avec Derichebourg malgré les retards répétés dans la collecte des ordures. (archives)

Photo : Samuel Blais-Gauthier

Radio-Canada

Bac gris, recyclage, compostage ou résidus de construction, pratiquement toutes les collectes ont connu des retards en 2020 à Gatineau.

La ville a observé 86 retards entre janvier et septembre de cette année, comparativement à 38 pour toute l’année 2019.

Mis à part une tempête de verglas en début d’année, la majorité des retards sont survenus au printemps, en pleine pandémie.

Ces retards s’expliquent notamment par une hausse importante du tonnage — particulièrement celui des résidus de construction — qui a presque doublé tous les mois depuis avril.

Aucune collecte n’a toutefois été annulée par la compagnie Derichebourg qui avait été mise à l'amende l’an dernier pour avoir laissé des bacs en bordure des rues à plusieurs reprises sans jamais les ramasser.

Gatineau avait d'ailleurs dû faire pression sur Derichebourg pour que l'entreprise respecte les calendriers, jusqu’à imposer une amende de 10 500 $ pour des retards en juillet 2019.

Malgré tout, la Ville de Gatineau recommande de reconduire le contrat du fournisseur Derichebourg pour la période de juin 2022 à mai 2023 comme l’entente entre les deux parties le permet.

Selon le service de l’environnement de la Municipalité, toutes les autres options, même celles de trouver un autre fournisseur sont assorties de risques importants en raison de la pénurie de main-d'œuvre qui perdure dans le domaine des collectes des matières résiduelles.

C’est le comité exécutif de la Ville de Gatineau qui prendra la décision finale. En tout, sept scénarios sont présentement sur la table, mais l’administration recommande aux élus le statu quo avec Derichebourg.

Plusieurs tuiles sont tombées sur l’entreprise Derichebourg ces dernières années avec notamment les inondations de 2019 qui avaient causé de nombreux retards et la pandémie de COVID-19 qui amplifie le manque de main d'œuvre déjà important dans le domaine.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !