•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une militaire en prison pour trafic de cocaïne

Les militaires se préparent à la base militaire de Valcartier.

La caporale membre du 12e Régiment blindé du Canada a trafiqué de la drogue sur la base de Valcartier.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

La caporale Jessica Poce qui a trafiqué de la cocaïne sur la base de Valcartier est condamnée à 60 jours de détention, qu'elle pourra purger les fins de semaine.

La militaire a revendu de la cocaïne sur la base de Valcartier pour payer sa propre consommation de drogue.

En plus d'avoir collaboré avec les autorités après son arrestation en décembre, la femme de 32 ans a suivi avec succès une thérapie pour traiter sa dépendance.

Le juge Mario Tremblay a accepté la peine la plus clémente suggérée par les avocats pour ne pas freiner les efforts de la militaire qui semble sur la voie de la réhabilitation.

Autoportrait de la femme aux cheveux blonds jusqu'aux épaules.

Jessica Poce

Photo : Facebook Jessica Poce

50 grammes de cocaïne

Elle avait été interceptée avec 50 grammes de cocaïne et 450 ml de GHB alors qu'elle quittait la résidence d'un autre militaire visé par une enquête antidrogue.

Ce dernier, le caporal Pierre-Alexandre Lévesque, membre du Royal 22e Régiment, est toujours en attente de son procès.

Jessica Poce pourrait perdre son emploi au sein des Forces à la suite de ses démêlés avec la justice.

Une condamnation pour trafic de stupéfiants entraîne une ordonnance interdisant d'avoir en sa possession des armes à feu.

Dans le cas de la militaire, le juge a prononcé cette ordonnance en y ajoutant une exception pour qu'elle puisse avoir accès à des armes, mais seulement dans le cadre de son travail.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.