•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : état d'urgence et série de restrictions en Alberta

La plupart des mesures entrent en vigueur immédiatement, et ce, pour au moins trois semaines.

Jason Kenney en conférence de presse.

Le premier ministre albertain Jason Kenney a annoncé de nouvelles restrictions dans la province.

Photo : Radio-Canada

Interdiction des rassemblements à l’intérieur, fermeture de certaines entreprises et passage à l’enseignement en ligne pour une partie des élèves : voici quelques-unes des mesures annoncées par le premier ministre albertain Jason Kenney afin de freiner l’importante hausse de cas de COVID-19 dans la province.

« Après huit heures de rencontre lundi soir pour discuter de la situation, nous avons décidé de mesures audacieuses et ciblées », a annoncé le premier ministre lors d'un point de presse en fin d'après-midi mardi.

La plupart des mesures annoncées sont effectives immédiatement et seront en place pour au moins trois semaines sauf pour celles concernant les commerces qui seront en vigueur à partir du 27 novembre.

Plus de rassemblements intérieurs

Les rassemblements sociaux à l’intérieur, y compris dans les maisons privées, sont maintenant interdits.

Les personnes qui vivent seules pourront toutefois avoir deux contacts désignés pour des visites.

Les rassemblements à l’extérieur ne peuvent compter qu’un maximum de 10 personnes y compris les funérailles et mariages.

Les lieux de culte eux pourront recevoir un tiers de leur capacité habituelle.

Je sais que c’est un grand sacrifice, a admis Jason Kenney.

Ceux qui ne suivent pas ces règles sont passibles d’une amende allant jusqu’à 1000 $.

Commerces et entreprises

Certaines entreprises devront fermer à partir du 27 novembre : les salles de banquet, les centres de conférence, les salles de concert, les centres communautaires, les aires de jeux pour enfants et les terrains de jeux intérieurs.

Les activités sportives de tous les niveaux devront aussi cesser.

Ces fermetures s’appliquent toutefois uniquement pour les zones d’Edmonton, de Calgary et celles sous surveillance renforcée.

Les bars et restaurants pourront rester ouverts, mais ne pourront accueillir qu’un maximum de six personnes par table. 

De plus, ces personnes devront faire partie du même ménage sauf pour les personnes vivant seules qui peuvent rencontrer jusqu’à deux personnes qui ne sont pas de leur famille immédiate à condition qu'elles soient les mêmes pendant toute la durée de ces restrictions.

Les bars et restaurants devront continuer de fermer à 23 h, mais devront cesser de servir de l’alcool à 22 h.

Les entreprises qui peuvent rester ouvertes, mais avec une capacité limitée à 25 %, comprennent la plupart des commerces de détail dont les magasins d’alcool et de cannabis, les épiceries, les pharmacies, les magasins de vêtements et les magasins d’informatique.

Les cinémas, les musées, les bibliothèques et les casinos (mais sans les jeux aux tables) font aussi partie de ce groupe, tout comme les centres de remise en forme et de loisirs. Dans leur cas, ils ne pourront offrir que des entraînements individuels.

Enfin, certaines entreprises devront fonctionner sur rendez-vous uniquement. C’est le cas des salons de coiffure ou d’esthétique, ainsi que des hôtels.

Le port du masque est maintenant obligatoire dans tous les espaces de travail à Calgary et Edmonton sauf si les employés travaillent seuls ou que leur cubicule est à une distance sécuritaire.

Écoles

Dès le 30 novembre, les élèves de la 7e à la 12e année suivront leurs cours en ligne. 

Les examens seront facultatifs pour le reste de l’année scolaire. C'est-à-dire que les élèves auront le choix de passer leurs examens ou de demander une exemption.

Les élèves de la maternelle à la 6e année pourront aller en classe jusqu’au 18 décembre. Le retour en classe en janvier sera toutefois retardé d’une semaine. Pendant cette période, des cours en ligne seront offerts. 

L’école en salle de classe reprendra le 11 janvier pour tous les niveaux scolaires. 

Le nombre de cas toujours en hausse

L’Alberta compte 1119 nouveaux cas de COVID-19 dans les 24 dernières heures ce qui porte le total de cas actifs à 13 349.

La province déplore également 16 nouveaux décès. L’Alberta compte donc maintenant 492 décès liés au coronavirus.

La majorité des victimes résidaient au centre de soins longue durée South Terrace dans la zone d’Edmonton. Cinq nonagénaires, deux femmes et trois hommes, ainsi qu’une septuagénaire y sont décédés.

La maladie a aussi tué un octogénaire en raison d’une éclosion dans le centre de soins longue durée Capital Care Lynnwood dans la zone d’Edmonton.

Le décès déjà rapporté d’un octogénaire est aussi lié à une éclosion à l'hôpital Royal Alexandra de la zone d'Edmonton.

Une éclosion a aussi coûté la vie à un nonagénaire et une centenaire dans le centre de soins longue durée Rosealta Lodge qui se trouve dans le centre de la province.

Les autres décès ne sont liés à aucune éclosion. Il s’agit de deux hommes dans la soixantaine de la zone d'Edmonton, d’une femme dans la soixantaine et de deux hommes dans la soixantaine de la zone d'Edmonton ainsi que d’une centenaire de la zone d'Edmonton.

Un total de 348 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie dont 66 aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !