•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec continuera d'utiliser un lot de vaccins antigrippaux retiré par cinq provinces

Il reste environ 142 000 doses dans le réseau québécois, dont la plupart ont été distribuées.

Une personne reçoit un vaccin contre la grippe.

Le lot KX9F7 continuera d'être utilisé au Québec.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec « recommande de maintenir les activités de vaccination avec tous les lots de Flulaval Tetra », même si le Nouveau-Brunswick, l'Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan en ont décidé autrement.

L'utilisation du lot numéro KX9F7 du vaccin contre la grippe de la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) fait débat depuis 10 jours, alors que cinq provinces ont demandé à leurs partenaires de ne plus l'administrer, le temps de permettre à l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) de mener son enquête.

Le 14 novembre dernier, c'est le Nouveau-Brunswick qui a ouvert le bal après avoir recensé trois cas de manifestations cliniques inhabituelles (MCI) dans la semaine ayant suivi l'administration du vaccin : une personne a développé le syndrome de Guillain-Barré; une autre, la myélite transverse; et une autre, une paralysie de Bell.

Or, pour le moment, aucune problématique MCI n’est observée au Québec à la suite de la vaccination antigrippale, a fait savoir le MSSS à Radio-Canada par courriel, mardi après-midi.

La situation, ajoute-t-il, est suivie de près par tout le réseau de vaccinovigilance canadien mené par l’ASPC et auquel Santé Canada et toutes les provinces participent.

Des dizaines de milliers de doses en circulation

Le MSSS affirme s'être procuré 2,3 millions de vaccins en prévision de la saison de la grippe, dont 1,1 million de doses de Flulaval Tetra. De ce nombre, 160 000 sont issues du lot KX9F7.

Or, en date du vendredi 20 novembre, 18 046 doses de ce lot avaient été inoculées.

En faisant le calcul, [...] il reste donc environ 142 000 doses en stock pour le Québec, estime le ministère. Toutefois, de ces doses, la plupart ont été envoyées/distribuées dans les régions ou les pharmacies, et donc, une partie a probablement déjà été administrée à des patients depuis les données du 20 novembre.

Au moins deux enquêtes ont cours

Aux dernières nouvelles, l'ASPC n'avait pas encore envoyé de consigne aux provinces concernant le lot KX9F7. La société GSK, elle, affirmait vendredi dernier qu'elle travaillait avec les autorités sanitaires canadiennes afin d’obtenir davantage d’information et qu'elle avait enclenché [ses] propres enquêtes internes.

Ainsi, il est encore trop tôt pour savoir si le vaccin a véritablement causé les MCI recensées au Nouveau-Brunswick – des troubles neurologiques qui ont été qualifiés d'effets indésirables graves par le ministère de la Santé de la province.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, a toutefois tenu à rassurer la population, en affirmant la semaine dernière qu'il n'y avait « aucun doute », selon elle, que le vaccin contre la grippe saisonnière était sécuritaire.

Des provinces jouent de prudence

En attendant la conclusion des enquêtes lancées par l'ASPC et GSK, le Nouveau-Brunswick, l'Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan ont tout de même demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7.

On estime à près de 500 000 le nombre de doses potentiellement retirées, puisque l'Ontario en avait obtenu 170 000; la Nouvelle-Écosse, 120 000; le Nouveau-Brunswick, 85 000; le Manitoba, 64 000; et la Saskatchewan, 35 000.

À l'exception du Nouveau-Brunswick, toutes ces provinces ont fait savoir qu'elles n'avaient remarqué aucune MCI jusqu'à maintenant.

La Colombie-Britannique a également informé Radio-Canada mardi qu'aucune des 319 000 doses de Flulaval Tetra qu'elle a achetées cette année n'était issue du lot KX9F7.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !