•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les infirmières de l’Alberta continuent de négocier une augmentation de salaire

Quatres infirmières se préparent à rentrer dans un bloc opératoire.

Le Syndicat des infirmières unies de l’Alberta (UNA) a demandé à Services de santé Alberta de négocier rapidement un contrat afin que les infirmières puissent se concentrer sur la réponse à la pandémie.

Photo : Services de santé Alberta/Leah Hennel

Camille Renarhd

Le Syndicat des infirmières unies de l’Alberta (UNA) demande à Services de santé Alberta (AHS) de négocier sans attendre un contrat pour l’augmentation des salaires du personnel de santé, afin que les infirmières puissent se concentrer sur la riposte à la pandémie.

Heather Smith, la présidente de l'UNA, souhaite qu'un règlement similaire à celui conclu lundi entre les infirmières et le gouvernement de la Saskatchewan soit mis en place en Alberta.

Selon elle, un contrat semblable permettrait de tranquilliser et de stabiliser les travailleurs albertains et de faire en sorte que chacun puisse se concentrer sur les réponses à donner à la pandémie.

La présidente de Syndicat des infirmières et infirmiers unis de la Saskatchewan (SUN), Tracy Zambory, a confirmé que l'accord comprend une augmentation de salaire et qu'il donnera aux infirmières une stabilité et une sécurité bien nécessaires face à une pandémie mondiale.

Une augmentation de salaire de 7 %

Le ministre des Finances, Travis Toews, a déclaré que l'UNA demandait une augmentation de salaire de 7 %, mais que les infirmières de l'Alberta sont rémunérées environ 8,1 % de plus que leurs homologues de l'Ouest canadien.

David Harrigan, directeur des relations de travail du syndicat, confirme que l'UNA a demandé une augmentation de 7 % des salaires, en soulignant cependant qu’elle était étalée sur 4 ans.

Il a ajouté que les salaires albertains étaient en moyenne plus élevés de 11 % que ceux des autres provinces. La demande d'augmentation de la part de l'UNA lui semble donc tout à fait raisonnable.

Des négociations remises à plus tard

Le syndicat affirme que les négociateurs Services santé Alberta veulent retarder la négociation des salaires jusqu’au 31 mars 2021 et que l'équipe de négociation de l'UNA ne peut pas l'accepter.

De toute évidence, Services de santé Alberta et ce gouvernement sont plus déterminés à poursuivre leur programme de démantèlement et de réduction de la main-d'œuvre, même pendant une pandémie, qu'à assurer une main-d'œuvre stable pour répondre aux besoins des Albertains.

Heather Smith, présidente de l'UNA

Selon David Harrigan, l'UNA serait prêt à reporter les négociations au 31 mars si le gouvernement pouvait garantir qu'il ne supprimerait pas d'emplois par une réduction naturelle des effectifs, pendant cette période de suspension des négociations.

Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin d'autant de travailleurs de la santé et d'infirmières que possible [...] On nous signale que les infirmières sont épuisées, que les gens travaillent énormément. Ils atteignent le point de rupture , a-t-il ajouté, la voix chargée d'émotion.

S'il vous plaît, n'aggravez pas les choses!

David Harrigan, directeur des relations de travail de l'UNA

Un gouvernement « déçu »

Le ministre des Finances, Travis Toews, a expliqué que le report des négociations est dû aux urgences auxquelles la province doit faire face en ces temps de pandémie.

Les infirmières sont des membres essentiels de notre système de soins de santé. L'UNA et Services de santé Alberta ont négocié pour reporter les négociations au 31 mars 2021 en raison des demandes croissantes de COVID-19, écrit-il.

Il ajoute qu’il est déçu qu'un accord n'ait pu être conclu. Le fait de retarder les négociations aurait fourni une stabilité indispensable au système de santé alors que nous continuons de nous concentrer sur la pandémie et d'assurer la sécurité des Albertains , dit-il.

Selon Heather Smith, le comité de négociation de l'UNA était en pourparlers avec les représentants de Services de santé Alberta depuis plusieurs jours, et le comité de négociation du syndicat a déposé un protocole d'accord avec les employeurs lundi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !