•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dow Jones franchit pour la première fois les 30 000 points

L'extérieur de la Bourse de New York.

L'extérieur de la Bourse de New York

Photo : Getty Images / KENA BETANCUR

Reuters

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi, le Dow Jones atteignant pour la première fois de son histoire les 30 000 points. De plus, les investisseurs anticipent une reprise économique en 2021, portée par l'espoir de vaccins contre le coronavirus et le lancement formel du processus de transition gouvernementale aux États-Unis.

L'indice Dow Jones a gagné 1,54 %, ou 454,97 points, à 30 046,24.

Le S&P 500, plus large, a pris 57,82 points, soit 1,62 %, à 3635,41.

Le NASDAQ Composite a progressé de son côté de 156,15 points (1,31 %) à 12 036,79 points.

Les actions ont continué de bénéficier d'un regain marqué d'intérêt de la part des investisseurs, alimenté par la perspective de l'arrivée prochaine de vaccins contre la COVID-19 et par l'évolution de la situation politique aux États-Unis, avec le feu vert de Donald Trump au lancement formel du processus de transition et la formation du premier cercle de la future administration Biden.

Nous avons les services généraux de l'administration américaine (GSA) qui ont annoncé la transition formelle et Donald Trump qui a déclaré qu'il coopérerait. C'est positif, a estimé Thomas Martin, gestionnaire de portefeuille senior chez Globalt Investments.

La probable nomination de Janet Yellen au poste de secrétaire au Trésor a été particulièrement bien reçue, son arrivée à la tête de la politique budgétaire étant perçue comme un gage de la poursuite d'une politique de relance. Joe Biden fera connaître son choix définitif aux alentours de l’Action de grâce, jeudi.

Aux valeurs, Tesla a pris 6,4 % et affiche pour la première fois une capitalisation boursière supérieure à 500 milliards de dollars américains, les investisseurs anticipant son entrée dans le S&P 500.

Boeing a gagné près de 3,3 % après que l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) eut signalé son intention d'approuver la reprise de l'exploitation du 737 MAX de Boeing, ce qui peut mener à un feu vert en janvier.

Nette hausse en Europe

Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mardi, profitant du soulagement lié aux dernières nouvelles jugées rassurantes de la transition présidentielle aux États-Unis, qui amplifient l'effet porteur des progrès de la recherche de vaccins contre le coronavirus.

L'assouplissement du confinement, officiel au Royaume-Uni et imminent en France, a aussi contribué à l'amélioration de l'impression favorable du marché.

À Paris, le CAC 40 affiche en clôture une progression de 1,21 % (66,27 points) à 5558,42 points. À Londres, le FTSE 100 a gagné 1,55 % et à Francfort, le DAX a pris 1,26 %. L'indice EURO STOXX 50 a fini sur une hausse de 1,29 %, le FTSEurofirst 300 de 0,93 % et le STOXX 600 de 0,83 %.

La progression conjuguée des actions américaines et européennes a en outre permis à l'indice mondial MSCI d'atteindre un niveau plus haut historique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !