•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Faire cadeau d'un gâteau aux fruits

Un gâteau aux fruits est posé dans une corbeille, près de décorations de Noël.

Offert à Noël, le gâteau aux fruits est une marque d'attention et d'affection.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avez-vous déjà reçu un gâteau aux fruits en cadeau? L'avez-vous apprécié? Nos archives témoignent de cette tradition des Fêtes qui demande beaucoup de soin.

Le gâteau aux fruits, un cadeau idéal à offrir durant la période des Fêtes? C’est ce que défend Jehane Benoît à l’émission Femme d’aujourd’hui du 3 décembre 1968.

Ils ont tous un ventre, ils aiment tous manger, faites-leur quelque chose de bon, suggère la gastronome, qui croit que l’on devrait cuisiner davantage de cadeaux à nos proches, et plus particulièrement aux hommes.

Et ce, même s’ils l’apportent au bureau et le mangent avec la secrétaire!

Femme d'aujourd'hui, 3 décembre 1968

Celle que l’on considère comme la pionnière de l’art culinaire moderne au Québec démystifie dans cette chronique la confection du gâteau aux fruits.

C’est un mélange de beaucoup de fruits, beaucoup de noix, des œufs, du sucre, de la farine, et ça finit là!

Une citation de :Jehane Benoît

À sa recette, qu’elle considère comme très simple, Jehane Benoît ajoute de nombreuses précisions.

C’est par exemple avec les mains qu’elle suggère d'intégrer les fruits et les noix à notre mélange et de le déposer dans le moule sélectionné.

On doit travailler avec ses mains dans un gâteau aux fruits, parce que c'est impossible de le faire autrement et de bien le faire!

Une citation de :Jehane Benoît

Pour la cuisson, la cuisinière soutient que la forme du moule à gâteau n’a aucune importance, mais qu'on devra absolument régler le four à 300 °F. Plus bas, le gâteau risque de faire de la vapeur, et plus haut, il pourrait sécher.

Afin de lui donner du brillant, Jehane Benoît propose de badigeonner notre gâteau aux fruits avec du miel ou du sirop de maïs à sa sortie du four. On évitera toutefois de le surcharger de décorations.

Ne mettez pas mille choses sur un gâteau aux fruits parce que quand on vient pour le tailler, c'est bien ennuyeux!

Une citation de :Jehane Benoît

Un coton à fromage saucé dans l’alcool, en plus d’un emballage dans du papier d’aluminium, demeure finalement la meilleure façon de le conserver avant de l’offrir.

On peut certes remplacer l’alcool par le jus de deux citrons ou de deux oranges, mais Jehane Benoît recommande plutôt le whisky irlandais pour son goût de fumée qui est merveilleux avec le gâteau aux fruits.

Bon Noël! Et faites-en pour donner en cadeau, conclut Jehane Benoît en 1968.

L'épicerie, 18 décembre 2003

L’animatrice Suzanne Lapointe embrassait elle aussi la tradition d’offrir un gâteau aux fruits à ses proches durant le temps des Fêtes.

Je me dis que chaque fois qu'ils vont manger mon gâteau, ils vont penser à moi.

Une citation de :Suzanne Lapointe

L’émission L’Épicerie du 18 décembre 2003 nous laisse voir que ce geste empreint d’affection est devenu une véritable entreprise pour l’animatrice, qui compte beaucoup d’amis.

Au fil des années, la production de Suzanne Lapointe a grossi. Si bien qu’elle loue désormais les installations d’une pâtisserie commerciale pour y confectionner 250 gâteaux aux fruits.

Épaulée par cinq amies et belles-sœurs, elle y reproduit sa vieille recette de famille précieusement conservée. Et pas question pour Suzanne Lévesque d’en révéler les 21 ingrédients.

« Quand j'aurai donné ma recette, je n'aurai plus de cadeau », explique Suzanne Lapointe à l’animatrice Marie-Josée Taillefer.

Allo Boubou, 5 décembre 1984

La recette du gâteau aux fruits varie d’une famille et d’une culture à l’autre. À l’émission Allo Boubou du 5 décembre 1984, sœur Angèle nous en offre même une version décorative.

La professeure à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) propose de façonner le gâteau aux fruits en forme de couronne afin d’en faire un ravissant centre de table pour le réveillon.

Cerises, ananas, figues, citrouilles, oranges, sœur Angèle a fait elle-même confire les fruits variés qui entrent dans la préparation du dessert des Fêtes.

Il s'agit juste d’avoir le tour, soutient-elle sur sa version du gâteau aux fruits, dont l’attente semble pourtant être l’un des ingrédients clés.

Non seulement les fruits confits devront tremper une nuit complète dans l’alcool avant d’être ajoutés au mélange, mais sœur Angèle suggère aussi de ne pas manger le gâteau avant l’année suivante!

Vous pouvez le faire cette année pour l'année prochaine.

Une citation de :Sœur Angèle

Autrement, la couronne-gâteau de sœur Angèle est glacée de sirop d’abricot et généreusement arrosée de brandy flambé. On a aussi ajouté à la farine un peu de noix de coco râpée.

Regardez ça si c'est beau, souligne l’animateur Jacques Boulanger en exhibant la couronne de fruits dont l’abondante décoration n’aurait peut-être pas reçu l’approbation de Jehane Benoît.

Toute cette application nous montre néanmoins que la tradition du gâteau aux fruits participe à la magie des Fêtes, pour celui qui le confectionne comme pour l’élu qui le reçoit.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.