•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halifax serre la vis après le dépistage de 37 nouveaux cas de COVID-19

Les salles à manger, les gyms, les bibliothèques, les musées et les casinos seront fermés du 26 novembre au 9 décembre à Halifax.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le docteur Robert Strang (droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 24 novembre 2020 à Halifax.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le docteur Robert Strang (droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 24 novembre 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse reconfine certains secteurs d'activité à Halifax afin de freiner l'augmentation « alarmante » du nombre de cas de COVID-19, qui est passé de 50 à 87 de lundi à mardi.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

« C'est votre signal d'alarme »

La province a annoncé 37 nouveaux cas de COVID-19 mardi, un record depuis près de six mois.

Ces chiffres devraient suffire à vous faire prendre conscience de l'arrivée de la deuxième vague, si ce n'est pas déjà fait, a lancé le premier ministre Stephen McNeil.

La plupart des cas sont des jeunes de 18 à 35 ans dans la grande région d'Halifax. La même tendance a été observée au Nouveau-Brunswick, où 56 % des cas actifs ont moins de 30 ans.

Nouvelles restrictions à Halifax

Dès mercredi à minuit, les résidents de la municipalité régionale d'Halifax, de Hubbards à Porters Lake, devront limiter leurs interactions et faire encore plus attention aux règles d'hygiène. Plusieurs commerces devront aussi fermer leurs portes.

  • Le port du masque sera obligatoire dans les espaces communs d'immeubles locatifs.
  • Les salles à manger des restaurants et des bars devront fermer, sauf pour celles des hôtels, qui seront réservées aux clients.
  • Les gyms, les bibliothèques, les musées et les casinos ne pourront plus accueillir de clients.
  • Les équipes sportives d'Halifax devront suspendre toutes leurs activités, même si elles ont lieu à l'extérieur de la ville.
  • Les consommateurs devront éviter le magasinage en personne et prioriser les services de récupération des achats.
  • Les centres commerciaux devront limiter leur capacité d'accueil à 25 %.
Robert Strang lors du point de presse du 24 novembre 2020.

Halifax ne sera pas une destination de magasinage des Fêtes cette année, a prévenu le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le Dr Robert Strang.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Les rassemblements seront toujours limités à cinq personnes, indique le médecin hygiéniste en chef Robert Strang, mais les autorités sont maintenant prêtes à sévir. Des amendes pouvant atteindre 1000 $ pourraient être infligées aux dissidents.

Ces restrictions seront en vigueur pour une période de deux semaines.

De nouveaux cas attendus dans les prochains jours

Le Dr Strang a bon espoir que ces restrictions porteront leurs fruits, mais rappelle à la population que les résultats ne seront visibles que deux semaines plus tard. Il dit donc s'attendre à voir de nouveaux cas au cours des prochains jours.

Je ne veux faire peur à personne, mais je veux que les gens aient une idée réaliste de ce qui s'en vient, a déclaré le médecin hygiéniste en chef.

Cette année, la façon de montrer à nos êtres chers qu'ils comptent pour nous, c'est de nous assurer qu'ils soient en santé et sans virus.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse

Il invite d'ailleurs la population qui a fréquenté des restaurants ou des bars dans les 14 derniers jours à aller passer un test à une clinique sans rendez-vous dans l'optique d'accélérer le dépistage.

Des résidents d'Halifax ont fait la file pour passer un test de dépistage de la COVID-19, le mardi 24 novembre.

Des résidents d'Halifax ont fait la file pour passer un test de dépistage de la COVID-19, le mardi 24 novembre.

Photo : Radio-Canada / Héloïse Rodriguez-Qizilbash

Déplacements limités à l'essentiel

Ces mesures sont mises en place au lendemain du retrait de Terre-Neuve-et-Labrador et de l'Île-du-Prince-Édouard de la bulle atlantique.

Si la Nouvelle-Écosse n'impose pas d'isolement obligatoire aux résidents des trois autres provinces atlantiques, elle exhorte toutefois la population à éviter tout déplacement en provenance et à destination d'Halifax.

Les déplacements interprovinciaux doivent aussi être limités à l'essentiel.

Une fermeture demandée par les restaurateurs

L’Association des restaurants de la Nouvelle-Écosse demandait à la province d’intervenir pour suspendre le service aux tables dans les restaurants et bars à Halifax pour deux semaines en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la région métropolitaine.

Des restaurants d’Halifax ont même devancé le gouvernement et choisi de suspendre leurs activités temporairement de façon volontaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !