•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des arbres abattus le long de l’escalier du Cap-Blanc

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La Ville de Québec doit réaliser des travaux de réhabilitation des conduites d’aqueduc et d’égout localisées dans la falaise du Cap-Blanc.

Des arbres matures sont abattus le longs de l'escalier du Cap-Blanc.

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Des arbres matures ont été abattus, dans les derniers jours, le long de l’escalier du Cap-Blanc qui mène vers les plaines d’Abraham.

C’est un désastre en temps de réchauffement planétaire et d’urgence climatique, nous écrit une résidente de Québec, Danielle Boudreault.

Ces arbres permettaient de recevoir de l’ombre pour nous protéger de la chaleur torride. Nous sommes de très nombreux usagers du sentier offusqués de cette tragédie, poursuit-elle.

La Ville de Québec répond par courriel qu’elle doit réaliser des travaux de réhabilitation des conduites d’aqueduc et d’égouts localisées dans la falaise du Cap-Blanc.

Il est important de réaliser ces travaux puisque des conduites sont dégradées et que la réhabilitation prolongera leur durée de vie, écrit la porte-parole de la ville, Wendy Whittom.

Ces arbres sont situés dans la zone des travaux, et leurs racines compromettent l’intégrité des conduites.

Wendy Whittom, porte-parole de la Ville de Québec

Une fois les travaux réalisés, de nouvelles plantations seront réaménagées.

On y plantera une végétation qui s’harmonisera avec les lieux, explique Nathalie Allaire, directrice des communications à la Commission des champs de bataille nationaux.

La Ville assure qu’il n’y aura pas d’autre coupe d’arbre. Les abattages ont été strictement limités aux arbres qui étaient situés directement à l’emplacement des travaux ou pour les accès nécessaires pour la machinerie, explique la porte-parole.

Les travaux de déboisement se sont terminé le samedi 21 novembre. Quant aux travaux de réhabilitation, ils seront réalisés au printemps et terminés vraisemblablement avant la fin du mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !