•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre morts probablement liées au fentanyl à Regina

Voiture appartenant à la police de Regina (archives).

Les enquêteurs du Service de police de Regina ne croient pas que ces quatre morts soient liées pour le moment (archives).

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le Service de police de Regina enquête sur la mort de quatre hommes dont les corps ont été trouvés sans vie lundi dans la capitale saskatchewanaise, en lien avec une surdose présumée de fentanyl.

Les trois premiers ont été trouvés au 1000, avenue Garner, au 800, avenue Athol et au 1000, avenue Edgar, entre 7 h et 9 h 45. Dans l'après-midi, un quatrième corps sans vie a été trouvé au 1200, rue Rae. Les victimes étaient âgées respectivement de 30, de 36 et de 32 ans. Aucune information sur l’âge du quatrième n’a été donnée par la police.

Pour l’instant, les enquêteurs ne sont pas en mesure d'établir un lien direct entre les quatre événements.

Bien que la police penche pour la thèse du fentanyl, la cause de la mort des quatre hommes sera déterminée à la suite d’une enquête menée par le Service des coroners de la Saskatchewan.

Le Service de police de Regina mentionne qu’il y a eu 93 morts en lien possible avec une surdose sur son territoire en 2020. De ce nombre, 16 ont été enregistrées au mois de novembre.

La police demande à la population de faire sa part pour prévenir les morts liées à une surdose.

La loi du bon samaritain sur les surdoses de drogues protège ceux et celles qui contactent les services d’urgence en cas de surdose ou qui sont témoins d’une surdose contre toute accusation de possession de drogues.

Les signes d'une surdose d'opiacés peuvent être les suivants :

  • Difficulté à marcher ou à parler
  • Lèvres ou ongles bleus
  • Pupilles très petites
  • Peau froide et moite
  • Étourdissements et confusion
  • Somnolence extrême
  • Bruits d'étouffement, de gargouillement ou de ronflement
  • Respiration lente, faible ou inexistante
  • Incapacité à se réveiller, même lorsqu'on est secoué


Source : Service de police de Regina

Les autorités demandent aussi au public de surveiller les signes de surdose dans son entourage et de contacter le 911 en cas d’urgence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !