•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des couvertures et des tapis fabriqués à partir de rebuts de masques réutilisables

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Deux femmes sourient devant une couverture.

Les couvertures et les tapis sont transformés par le Cercle de fermières du Québec, un organisme valorisant la transmission du patrimoine culturel et artisanal.

Photo : Courtoisie / Attraction

Radio-Canada

Après avoir fabriqué des masques réutilisables pendant plusieurs mois, le manufacturier de vêtements Attraction de Lac-Drolet a remarqué, au mois d'août , une forte baisse de la demande, le laissant avec des quantités importantes de tissus en réserve.

La compagnie a trouvé une nouvelle façon d’utiliser ces rebuts textiles, en les transformant en couvertures et en tapis.

Le copropriétaire de l'entreprise, Sébastien Jacques, explique que c’est après de nombreux tests qu’est née l’idée de fabriquer ces deux objets.

La combinaison de couleurs, le poids, la qualité qu’on est en mesure de fabriquer avec ces rebuts-là sont assez exceptionnels. On est tombés sous le charme.

Sébastien Jacques, copropriétaire du manufacturier de vêtements Attraction
Une couverture tissée de plusieurs couleurs.

L'entreprise de Lac-Drolet fabrique des couvertures tissées, aussi appelées catalognes, à partir de rebuts de masques réutilisables.

Photo : Courtoisie / Attraction

Les couvertures et les tapis sont transformés par le Cercle de fermières du Québec, un organisme valorisant la transmission du patrimoine culturel et artisanal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !