•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'opposition au N.-B. critique le secret qui entoure la COVID-19 dans les écoles

Une enseignante avec ses élèves dans une cour de récréation

Les partis d'opposition au Nouveau-Brunswick réclament un peu plus de transparence de la santé publique au sujet des écoles et des communautés touchées par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des partis d'opposition au Nouveau-Brunswick demandent que la santé publique révèle le nom des écoles où des cas de COVID-19 sont diagnostiqués, mais le gouvernement rejette cette idée.

Lorsqu'un élève ou un membre du personnel scolaire reçoit un diagnostic de COVID-19, seuls ceux qui auraient eu des contacts rapprochés avec cette personne sont informés par la santé publique.

Cette dernière ne révèle pas le nom des écoles où il y a des cas, pour des raisons de respect de la vie privée.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

En Ontario, le site web du gouvernement provincial recense la liste des écoles avec des cas de COVID-19. Au Québec aussi, la liste des écoles touchées est mise à jour quotidiennement.

La population du Nouveau-Brunswick devrait aussi être informée, selon Roger Melanson, chef intérimaire du Parti libéral.

Souvent, les écoles ou les directions d'écoles annoncent aux parents avant même la santé publique. Je pense qu'il doit y avoir une meilleure coordination pour que les communautés puissent savoir qu'il y aurait potentiellement un cas ou s'il y a un cas dans leur communauté, explique Roger Melanson.

Le chef de l'Alliance des gens du Nouveau-Brunswick, Kris Austin, croit aussi que les parents devraient être informés lorsqu'un cas de COVID-19 est diagnostiqué dans l'école que fréquentent leurs enfants. Selon lui, il faut laisser aux parents le choix d'envoyer ou non leurs enfants à l'école.

Le chef du Parti vert, David Coon, estime quant à lui que le système actuel fonctionne, mais il est disposé à le changer si les parents le désirent.

S’il y avait beaucoup de parents qui avaient plus d'inquiétude avec le système, le processus qui existe maintenant, je suis très ouvert de présenter, proposer une autre proposition, affirme David Coon.

La santé publique ne prévoit pas être plus transparente sur cette question.

Les individus vont être contactés individuellement et les [autorités scolaires] vont communiquer avec la population de famille de parents et des étudiants, rappelle la Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

Cinq écoles récemment touchées

Les autorités scolaires régionales ont informé les parents de cas de COVID-19 dans les écoles anglophones suivantes depuis la fin de semaine :

  • École de la rue Montgomery à Fredericton;
  • École communautaire de Centreville;
  • École secondaire de Rothesay;
  • École secondaire Simonds à Saint-Jean;
  • École intermédiaire de Hampton;
  • École élémentaire de Quispamsis.

De plus, l’école secondaire Harbour View à Saint-Jean a fait état d’une possible exposition à la COVID-19.

Plaidoyer pour des repères géographiques moins vagues

Tous les partis d'opposition estiment aussi que les cas devraient être annoncés dans les communautés où ils se trouvent ou au moins dans des zones beaucoup plus petites que celles définies à l'heure actuelle par le système de santé.

Il ne faut absolument pas perdre confiance en la santé publique. Et lorsque je dis ça, je suis extrêmement sincère là-dessus, souligne Roger Melanson.

Selon lui, plus de transparence est nécessaire. La santé publique, pour maintenir cette confiance, doit fournir davantage d'information, dit-il.

L'importance d'améliorer la communication fait l’objet de discussions lors des réunions du comité multipartite sur la COVID-19, assurent les trois partis d'opposition.

D’après un reportage de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !