•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault, grand lecteur, fera part de ses 10 prescriptions littéraires

L'homme tient le premier tome de la trilogie, « Gabrielle », dans ses mains, devant son visage.

François Legault avait recommandé la lecture de la trilogie « Le goût du bonheur », de Marie Laberge, à l'occasion du Salon du livre de Montréal 2020.

Photo : Page Facebook de François Legault

Le premier ministre du Québec présentera mercredi 10 suggestions de lecture dans le contexte des Prescriptions littéraires, une présentation en direct organisée par l’Association des libraires du Québec.

Tous les soirs, je termine ma journée en lisant, a indiqué en 2019 François Legault à Katherine Fafard, directrice générale de l’Association des libraires du Québec (ALQ).

Grand lecteur, l’homme politique publie pratiquement toutes les fins de semaine sur sa page Facebook un résumé d’une de ses lectures de la semaine. Il est très assidu, souligne Katherine Fafard, qui a lancé l’invitation au premier ministre de faire partager sa passion en participant aux Prescriptions littéraires de l’ALQ.

Diffusées en direct tous les jours de semaine dès 15 h sur la page Facebook de l’organisation (Nouvelle fenêtre), ces prescriptions prennent la forme d’une présentation d’environ 30 minutes. Le participant ou la participante, bien souvent une personnalité publique ou une personne travaillant en librairie, recommande alors 10 lectures à dévorer.

Mettre de l’avant les bienfaits de la lecture

Si l’initiation au bon fonctionnement de Facebook Live constitue un défi logistique quotidien, le principal obstacle réside dans le choix des livres à proposer au lectorat. Les gens nous trouvent très cruels, car on les oblige à faire un top 10, explique Katherine Fafard.

Après environ 150 capsules des Prescriptions littéraires, ce sont environ 1500 livres qui ont été présentés depuis la fin de mars. L’ALQ dévoilera un palmarès des livres les plus souvent proposés le 1er décembre afin d'indiquer les plus grands coups de cœur.

Un quota de 75 % de livres canadiens est exigé par l’ALQ. L’organisation demande également qu’une attention soit portée à la parité hommes-femmes et à la diversité culturelle dans les choix de lecture. Katherine Fafard fait remarquer que ces critères sont parfois l’occasion d’une prise de conscience pour certaines personnes, qui constatent alors l’homogénéité de leur bibliothèque.

N’ayant pas de vocation commerciale, les Prescriptions littéraires demeurent une initiative ayant pour but d’encourager la lecture et les librairies indépendantes. Le lectorat qui souhaite acheter un livre est ainsi invité à le faire auprès d’une librairie indépendante ou en ligne sur le site leslibraires.ca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !