•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de Saguenay sera déposé le 3 décembre

L'hôtel de ville de Saguenay en hiver.

L'hôtel de ville de Saguenay

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Le budget 2021 de la ville de Saguenay sera soumis au vote des membres du conseil le 3 décembre à midi, à l’occasion d’une séance extraordinaire.

Il s’agira du quatrième et dernier budget de la mairesse Josée Néron avant l'élection municipale de l’an prochain. Elle sera accompagnée du président du comité des finances, Michel Potvin, lors du dépôt.

La semaine dernière, Michel Potvin a dit envisager une hausse de la taxe foncière de 1,9 % pour 2021. L'an dernier, le budget a d’abord été rejeté par l’ensemble des conseillers indépendants, qui réclamaient une hausse plus importante. Le document a finalement été adopté le 30 décembre, avec une augmentation entérinée de 2,3 % du compte de taxes des contribuables.

Michel Potvin s'exprime devant les médias.

Le conseiller municipal et président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin

Photo : Radio-Canada

Michel Potvin a également signifié, au cours des derniers jours, qu’il quittait le parti de la mairesse Néron, l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), pour siéger à titre d’indépendant. Son départ a eu lieu sur fond de désaccord avec la mairesse. Josée Néron conserve deux porte-étendards de sa formation politique autour de la table : Brigitte Bergeron et Marc Bouchard, tous deux de Chicoutimi. Michel Potvin demeure flou quant à une candidature à la mairie l'an prochain et dit poursuivre sa réflexion.

Un document préparatoire au budget, incluant les propositions d’investissements qui seront contenues à l’intérieur du prochain plan triennal d’immobilisation, a été déposé au début novembre au comité exécutif.

Avec les informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !