•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mère meurt après avoir été frappée par une déneigeuse à Cacouna

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
21115D14-7749-4B3E-9C38-D1184551E733

Les deux victimes ont été transportées à l'hôpital (archives). 

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

Stéphanie Boutot, une femme de 33 ans, a perdu la vie lundi soir sur la route 132 après avoir été happée par un camion de déneigement.

Le drame est survenu à la limite des municipalités de Cacouna et de L’Isle-Verte vers 16 h 45.

Stéphanie Boutot circulait à pied près de chez elle sur la route 132 avec son enfant qui était dans une poussette quand une déneigeuse les a happés.

À l’arrivé des services d’urgences, la mère était inconsciente dans le fossé.

La piétonne, une femme dans la trentaine, a été transportée au centre hospitalier où, malheureusement, son décès a été constaté, rapporte l’agente Béatrice D’Orsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

L’enfant qui était avec elle a subi différentes blessures mais on ne craint pas pour sa vie.

Un enquêteur spécialisé en collisions et des contrôleurs routiers ont été dépêchés sur les lieux afin d’analyser la scène.

Selon les premières informations, la visibilité était réduite et le conducteur pourrait ne pas avoir vu la piétonne, mais l’enquête nous donnera plus d’informations, indique la porte-parole de la Sûreté-du-Québec

Enseignante en mathématique et en sciences à l’école secondaire de Rivière-du-Loup, Stéphanie Boutot était en congé de maternité. Elle avait deux enfants de moins de 4 ans.

Mme Boutot s’impliquait également dans les cadets. Mardi, des professionnels de la santé étaient à pied d’œuvre afin de rencontrer les élèves et les collègues de la victime.

En raison de cet accident, la route 132 a été fermée dans les deux directions pendant quelques heures, lundi soir, entre la route Moreault et la montée des Coteaux.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.