•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie et internet : les priorités de l’Association des municipalités du Manitoba

Une capture d'écran de la conférence Zoom avec différents participants.

Cette année, c'est sur Zoom que s'est tenue l'assemblée générale de l'Association des municipalités du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Association des municipalités du Manitoba

L’Association des municipalités du Manitoba (AMM) a tenu sa 22e assemblée générale annuelle en ligne. Il a été question de la COVID-19, du rôle des municipalités dans la crise, mais aussi de l’accès à internet en milieu rural, un enjeu récurrent pour de nombreuses communautés de la province depuis des années.

Des problèmes de sons, des caméras mal réglées et des Est-ce que tout le monde m’entend ? sont venus ponctuer la rencontre virtuelle. Ces scènes de la vie quotidienne de télétravail en temps de pandémie n'ont pas manqué lors de l'assemblée générale de l’AMM.

Les restrictions provinciales et le code rouge instauré par le gouvernement du Manitoba ont confirmé la tenue en ligne de l’événement.

Gestion de la crise sanitaire

Le ministre fédéral des Affaires du Nord et député de Saint-Boniface/Saint-Vital, Dan Vandal, a mis de l'avant les aides de son gouvernement pour soutenir les commerces en dehors des villes, entre autres.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a, lui, mis l’accent sur les conséquences fiscales de la pandémie et le rôle des municipalités sur la route du rétablissement.

Pendant ce temps, le chef du parti néo-démocrate du Manitoba, Wab Kinew, accuse le gouvernement provincial d’ignorer les besoins des communautés rurales et dénonce les compressions dans le secteur de la santé.

Une des questions posées au ministre de la Santé, Cameron Friesen, concernait justement le manque de personnel soignant à Shoal Lake et Roblin notamment, qui a conduit à la fermeture temporaire d’une salle d’urgence l’été dernier. Cameron Friesen a qualifié ces événements de malencontreux et a assuré que ses équipes tentent de maximiser l’accès aux soins en dehors des centres urbains.

L’accès internet reste une priorité

Un des autres sujets revenus sur la table des discussions a été l’accès à internet en milieu rural. Avec l’avènement du télétravail, les inégalités entre la ville et la campagne sont devenues de plus en plus visibles.

Questionné par des élus sur le projet d’utiliser des lignes de fibres optiques d’Hydro Manitoba dans le nord pour améliorer la connectivité des communautés reculées, le ministre des Services de la Couronne Jeff Wharton a affirmé que ce plan se déploie progressivement.

Le ministre fédéral Dan Vandal a également évoqué le programme d'Ottawa pour un meilleur accès internet en dehors des villes. Le 9 novembre dernier, le gouvernement fédéral a notamment débloqué 750 millions de dollars pour l'internet à haute vitesse et le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a promis que 98 % des canadiens auraient un accès à une connexion haute vitesse d’ici 2026.

Chris Ewen vice-président, le pari de la jeunesse

L’assemblée générale de l’AMM s’est conclue par l’élection de nouveaux représentants. Seul à se présenter pour le poste de président, le préfet de la municipalité rurale de Portage la Prairie, Kam Blight, a été élu. Il remplace Ralph Groening, préfet de Morris, qui occupait cette place.

Brad Saluk, préfet de la municipalité rurale de Brokenhead, a été reconduit dans son mandat de vice-président tandis que le maire de Ritchot, Chris Ewen, a été élu pour la première fois. Une fierté pour ce trentenaire qui espère pouvoir montrer avec son élection que les municipalités peuvent agir pour la jeunesse actuelle et les générations futures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !