•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Assemblée législative du N.-B. veut suspendre ses activités pour 2 semaines

Le bâtiment de l'Assemblée législative à Fredericton, avec le drapeau du Nouveau-Brunswick.

Le bâtiment de l'Assemblée législative à Fredericton

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Radio-Canada

Les travaux à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick devraient être suspendus pour deux semaines en raison de la pandémie de COVID-19, selon le leader parlmentaire Glen Savoie. Mais certains députés sont en désaccord avec cette mesure.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les leaders parlementaires des quatre partis politiques présents à l'Assemblée se sont entendus sur cette mesure, en raison de l'augmentation des cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, selon le leader parlementaire Glen Savoie.

Mais certains députés semblent remettre en question l'entente. C'est le cas du député du Parti vert Kevin Arseneau.

Sur Twitter, le député de la circonscription de Kent Nord dénonce le manque de plan de l'Assemblée législative pour siéger en période de pandémie.

Lundi, il y a 89 cas actifs de COVID-19 dans la province et deux régions sont en phase orange.

Seuls les comités pourront avoir lieu selon ce qu'a indiqué Glen Savoie, entre autres pour étudier des projets de loi. Onze députés seulement participent à ces comités.

Les députés néo-brunswickois n'auront siégé qu'une semaine cet automne.

Le dépôt du budget de capital pourrait, si cela est nécessaire, être reporté à une date ultérieure à la période des Fêtes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !