•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « bourreau de Lanaudière » cité à procès sur 77 chefs d'accusation

Gilles Croze aurait fait au moins 16 victimes à partir des années 1970.

Après avoir entendu le témoignage de trois victimes présumées, le tribunal a cité à procès Gilles Croze sur la totalité des 77 chefs d'accusation qui pèsent contre lui.

Plan rapproché de Gilles Croze.

Gilles Croze

Photo : Sûreté du Québec

Le résident de Saint-Charles-Borromée, près de Joliette, a subi son enquête préliminaire la semaine dernière au palais de justice de Joliette. Il contestait six des chefs d'accusation.

L'homme âgé de 66 ans aurait fait au moins 16 victimes dans son entourage à partir de 1976. Des adultes et des enfants, âgés d'à peine 1 an dans certains cas, auraient subi ses crimes au cours d'une période de 43 ans.

Croze est accusé d'agressions sexuelles, de contacts sexuels, de corruption d'enfant, de grossière indécence, de voies de fait armées, de menaces et de séquestration, notamment. Les crimes auraient été commis dans Lanaudière, sur la Rive-Sud et au Nouveau-Brunswick.

L'ampleur colossale du dossier lui avait valu le triste surnom de bourreau de Lanaudière.

Gilles Croze est détenu depuis son arrestation en juin 2019, et sa requête pour remise en liberté a été rejetée par le tribunal en février.

L'accusé devrait être de retour en cour en janvier. Il a choisi de subir un procès devant juge seul et les dates restent à déterminer.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.