•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de sociofinancement pour trouver qui a abattu un orignal blanc

Deux orignaux blancs sur la route.

La récompense est de plus en plus grande pour des informations menant à l'arrestation d'une ou des personnes ayant abattu un orignal blanc près de Foleyet.

Photo : Nicole Leblanc / Facebook

La récompense pour trouver qui a abattu illégalement un orignal blanc en octobre près de Foleyet, à l’ouest de Timmins, est bonifiée notamment par une campagne de financement participatif.

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a signalé le crime au début du mois. Il a demandé de l’aide du public grâce notamment au programme Échec au crime, qui offre une récompense pouvant aller à 2000 $ pour des informations menant à une arrestation.

Vivant à Thompson, au Manitoba, mais originaire de Foleyet et membre de la Première Nation de Flying Post, Troy Woodhouse a mis sur pied une campagne de sociofinancement afin de hausser ce montant.

En l’espace d’une semaine, un montant de 5800 $ a été amassé, sur un objectif de 21 000 $.

M. Woodhouse dit qu’il a d’abord offert 1000 $ supplémentaires pour la récompense dans une publication Facebook.

Il affirme avoir lancé sa campagne de sociofinancement en voyant l’intérêt des gens.

« Beaucoup de personnes me disaient qu’elles voulaient aider alors je me suis dit que je devais faire quelque chose. »

— Une citation de  Troy Woodhouse

Selon M. Woodhouse, cela s'ajoute à d'autres promesses de dons sans lien avec sa campagne de financement participatif.

Avec toutes les promesses de dons, la campagne de sociofinancement et Échec au crime, c’est environ 15 000 $. C’est beau de voir qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent aider, souligne-t-il.

M. Woodhouse se dit heureux de voir que l’histoire et la campagne attirent l’attention.

« On veut trouver les personnes qui ont fait ça. C'est dommage, car l’orignal blanc c'est quelque chose de vraiment spécial à Foleyet et pour la Première Nation de Flying Post. »

— Une citation de  Troy Woodhouse

M. Woodhouse souligne que l’orignal blanc est très important dans la culture autochtone.

On l’appelle le Spirit Moose aussi. Quand j’étais un enfant, on entendait toujours des histoires à propos des orignaux blancs, dit-il.

Si une personne se rend aux autorités en disant avoir abattu l’orignal par erreur, M. Woodhouse propose d’utiliser des fonds de la récompense pour payer les frais de justice et les amendes de cette personne.

Une erreur peut arriver quand on chasse, dit-il.

Si aucune arrestation n'est faite pour ce crime d'ici août 2021, M. Woodhouse indique que les fonds seront utilisés pour la protection de l’orignal blanc grâce à l'éducation. Les fonds restants seront donnés au refuge faunique d'Aspen Valley, à Rousseau, en Ontario.

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario dit qu’il n’a pas reçu d’indices du public dans le cas de l’orignal blanc.

Par ailleurs, M. Woodhouse dit qu’il a fait une demande au ministère pour savoir si des membres de la Première Nation peuvent avoir la tête et la peau de l’animal.

Il y a des membres de la Première Nation de Flying Post qui veulent, s’ils peuvent, faire une cérémonie pour l’orignal blanc, souligne-t-il.

M. Woodhouse dit attendre une réponse à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !