•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entrepreneure accuse la Ville de Bathurst de concurrence déloyale

La Promenade Waterfront regroupe différents commerces au centre-ville de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

La Promenade Waterfront regroupe différents commerces au centre-ville de Bathurst.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

François Vigneault

Une entrepreneure de Bathurst estime que la Ville fait de la concurrence déloyale en louant des espaces commerciaux à des prix plus bas que ceux du marché.

France Savoie est propriétaire de deux édifices, dont un qu'elle a acheté en mars 2019 sur la rue MacDonald.

Il comprend neuf espaces commerciaux et 12 logements résidentiels. Lorsqu'elle en a pris possession, quatre locaux commerciaux étaient vacants.

Depuis, elle a investi beaucoup d'énergie et d'argent pour améliorer l'édifice afin de louer les espaces inoccupés.

J'ai travaillé très très fort dans les derniers deux ans pour monter mon bâtiment pour aller chercher des commerces pour le remplir, dit-elle.

France Savoie, entrepreneure de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

France Savoie, entrepreneure de Bathurst.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Or voilà qu'une de ses locataires, qui vend des vêtements usagés, déménagera dans un des locaux de la Promenade Waterfront, propriété de la Ville de Bathurst.

Je suis mécontente de la situation, je trouve que c'est injuste pour des personnes comme nous qui payent de grosses taxes à Bathurst et qui viennent chercher nos locataires, lance-t-elle.

Cet édifice situé sur la rue MacDonald, à Bathurst, et appartenant à France Savoie, comprend neuf espaces commerciaux et 12 logements résidentiels.

Cet édifice situé sur la rue MacDonald, à Bathurst, comprend neuf espaces commerciaux et 12 logements résidentiels.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

France Savoie affirme que le taux de location au pied carré demandé par la Ville est d'environ 40 % plus bas que le prix moyen du marché. Ce qui est inacceptable, selon elle.

Il y a tellement de particularités quand ça vient à des prix de loyers. Est-ce que [l'électricité et le chauffage] sont inclus, ne sont pas inclus, le déneigement, ainsi de suite, indique le maire de Bathurst, Paolo Fongemie.

Je comprends que Madame Savoie est frustrée, mais je ne crois pas qu'on fait [...] une action déloyale, ajoute le maire. D'autant plus que les commerçants ne se ruent pas aux portes pour louer les locaux de la Promenade Waterfront, mentionne-t-il.

On n'a jamais eu pendant plus de six mois, je pense, que tous les bâtiments étaient loués. Donc à quelque part, le prix n'est pas nécessairement un enjeu, dit-il.

Le maire de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, Paolo Fongemie.

Le maire de Bathurst, Paolo Fongemie.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Rôle de la Promenade

Autre point de désaccord, le mandat réel de la Promenade Waterfront.

Moi j'étais sous l'impression que la Promenade Waterfront était pour attirer le tourisme puis c'était pour les artisans locaux, saisonniers aussi, lance France Savoie.

Le développement du Waterfront c'est pour créer de l'achalandage au centre-ville puis on sélectionne des entreprises qui soumettent leur candidature qui vont permettre un plus grand achalandage, rétorque le maire.

France Savoie planifiait de rénover l'extérieur de son édifice l'an prochain, mais est maintenant hésitante.

J'y pensais ces jours-ci puis je me disais, si j'investis d'autre argent dans mon bâtiment, évidemment mes taxes vont monter. Est-ce que ça me tente de payer plus de taxes? Pas certaine, dit-elle.

Malgré les critiques, la Ville ne prévoit pas changer sa façon de faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !