•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Calgary et plus de 300 médecins réclament un reconfinement

Une personne habillée d'une combinaison sanitaire s'affaire dans une salle d'opération.

L'Alberta a annoncé dimanche avoir dépisté 1584 nouveaux cas de COVID-19, un record.

Photo : Radio-Canada

Charlotte Dumoulin

Après une hausse record de 1584 cas de COVID-19 dimanche en Alberta, le maire de Calgary, Naheed Nenshi, et des centaines de médecins accentuent la pression sur le gouvernement du premier ministre, Jason Kenney, en lui demandant plus de restrictions.

Selon Naheed Nenshi, le bilan du week-end en Alberta est profondément préoccupant.

 On n'a plus de temps à perdre, lance-t-il sur les ondes de CBC. Le maire Nenshi presse donc le gouvernement albertain d'agir en conséquence au plus tard mardi.

Le maire de la métropole émet d’ailleurs quelques recommandations personnelles : C’est le temps de restreindre les visites et de voir seulement les gens avec qui on vit, avant que le gouvernement vous le demande. C’est le temps de travailler de la maison le plus possible.

Les professionnels de la santé épuisés

Pour une énième fois, des médecins lancent un cri du cœur dans une lettre adressée à Jason Kenney, au ministre de la Santé, Tyler Shandro et à la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw.

Les 341 signataires de la lettre demandent au gouvernement de prioriser la santé avant l’économie. Selon eux, entrer dans un second confinement est la seule solution à la pandémie dans la province.

Les médecins comme les infirmières, les ambulanciers et nos collègues en technologie de l’imagerie dans l’administration et le personnel hospitalier sont épuisés. Nous sommes brûlés.

Les médecins rappellent que les professionnels de la santé doivent faire de plus longues heures, puisqu’ils remplacent d’autres employés malades ou en isolement.

Par ailleurs, les soins intensifs sont sur le point de déborder dans la province. Sur les 70 places réservées pour les patients de la COVID-19, 60 sont déjà occupées. Une course contre la montre s’engage pour les hôpitaux, qui tentent de trouver des espaces pour les malades qui arriveront dans les prochains jours.

Chaque jour, nous nous enfonçons dans une catastrophe. Je ne plaisante pas, je n’exagère pas.

Lana Myroniuk, médecin et auteure de la lettre

La province doit aplatir sa courbe rapidement et enlever du poids sur les épaules du personnel soignant, conclut la lettre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !