•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Iamgold met à pied 437 travailleurs à la mine Westwood

Le panneau de la mine est installé près d'une route.

La mine Westwood d'Iamgold est située à Preissac dans la MRC d'Abitibi.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

L'entreprise Iamgold annonce la mise à pied de 437 travailleurs à la mine Westwood, en Abitibi-Témiscamingue.

Cela représente 70 % des travailleurs du site minier. La société minière soutient que c'est une mesure temporaire.

Les activités souterraines sont suspendues depuis l’effondrement survenu le 30 octobre. Un travailleur était resté coincé sous terre pendant près de 30 heures.

Actuellement, il reste beaucoup d’analyses à faire, alors on n’a pas encore une image claire et concise de ce qui est arrivé. Nos experts de la mécanique des roches et nos consultants externes continuent de travailler d’arrache-pied pour comprendre ce qui est arrivé, [et] on a besoin de plus de temps pour arriver vraiment à des faits concrets, explique Sylvain Collard, directeur général de la mine Westwood.

Un homme pose dans un bureau devant une affiche Iamgold mine Westwood.

Sylvain Collard, directeur général de la mine Westwood (archives)

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent Bouchard

La cause de l’événement sismique fait l’objet d’une enquête.

Une nouvelle difficile pour les travailleurs

Cette annonce, qui arrive à un mois avant la période des Fêtes, les employés s’y attendaient, selon le président du syndicat des travailleurs.

André Racicot, président du syndicat des métallos de la mine Westwood.

André Racicot, président du syndicat des métallos de la mine Westwood

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Plusieurs étaient toujours payés par la minière, même s’ils ne travaillaient pas depuis trois semaines.

On savait que les mises à pied s’en venaient, mais on ne savait pas la date ni le nombre, alors aujourd’hui on l’a appris. On est en train de vérifier avec l’employeur pour pouvoir ramener ces travailleurs-là le plus vite possible et voir avec l’employeur si le contexte peut permettre le retour des travailleurs de façon sécuritaire, affirme André Racicot.

Un gisement prometteur

La minière s’est cependant faite rassurante quant à l’avenir du gisement.

On sait que la mine Westwood a 600 000 onces de réserve, 1,5 million en ressources indiquées et 1,7 million en ressources présumées. Il y a quand même un excellent potentiel, il faut juste prendre le temps de faire les bonnes choses, de réanalyser notre gisement et on est confiant d’avoir un futur à très, très long terme, décrit le directeur général, Sylvain Collard.

La mine se trouve à Preissac, à 30 kilomètres au sud-est d'Amos.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Abitibi

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Abitibi.