•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restaurateurs du centre-ville de Trois-Rivières jouent leur survie

Le restaurant Les Contrebandiers au centre-ville de Trois-Rivières.

Le restaurant Les Contrebandiers au centre-ville de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Maude Montembeault

Exaspérés par les nouvelles directives gouvernementales qui les forcent à rester fermés au moins jusqu’au 11 janvier, des restaurateurs du centre-ville de Trois-Rivières ont décidé de s’unir. Ils offriront, au cours des trois premières fins de semaine de décembre, des parcours gourmands.

Un peu de magie malgré les temps difficiles, c’est ce que souhaitent offrir douze restaurateurs ayant pignon sur rue au centre-ville. Une façon pour eux d'essayer de survivre à la pandémie.

Des bulles familiales, en nombre limité, pourront s’inscrire à deux tournées, les vendredis et samedis soirs. Les groupes sillonneront le centre-ville entre différents kiosques de restaurateurs. Les cabanes qui ont autrefois servi au marché de Noël du parc Champlain, pourraient être réutilisées par certains d’entre eux.

Deux options seront offertes aux participants, dont une sera davantage gastronomique et composée des restaurants Le Buck : Pub Gastronomique, Les Contrebandiers, Le Lupin, Le Pot Papilles et Cocktail, le Poivre Noir et le Rouge vin. L’autre inclura les restaurants Angéline, le Brasier 1908, le Café Frida, Le temps d’une pinte, Madame Woo et le Manoir du Spaghetti.

Un parcours, destiné aux familles, sera également proposé les samedis et dimanches. Il prendra la forme d’une chasse au trésor.

Initiative approuvée par la santé publique

Trois-Rivières Centre devrait dévoiler les détails de cette initiative mardi. La direction de la santé publique a approuvé la tenue des trois types de parcours.

Or, la troisième fin de semaine de décembre en est une de confinement volontaire. Dans le contrat social qu’il propose aux Québécois pour pouvoir se réunir du 24 au 27 décembre, François Legault demande qu’ils s’isolent une semaine avant et une semaine après.

Le CIUSSS MCQ considère que les activités du centre-ville seront conciliables avec les demandes de François Legault lors de la troisième fin de semaine de décembre. Le fait que l'activité se tienne à l'extérieur, dans des bulles, à des horaires précis et dans un sens unique permet à la direction de la santé publique d'acquiescer à la demande des restaurateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !