•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de COVID-19 déclaré en Basse-Côte-Nord

Municipalité de Blanc-Sablon.

Le dépistage de ce cas a été effectué dans le cadre du programme de gestion des entrées en régions isolées (archives).

Photo : Radio-Canada

Un résident de Blanc-Sablon a obtenu un test positif de COVID-19, confirme le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la région. Il s'agit du premier cas d'infection en Basse-Côte-Nord depuis le début de la pandémie.

Le CISSS indique que la personne infectée, qui réside à Blanc-Sablon, ne présente pas de symptôme de la maladie. Elle a été placée en isolement à son domicile.

Les personnes qui ont été en contact étroit avec elle ont été identifiées et également mises en isolement. Une enquête épidémiologique est toujours en cours.

La situation sera surveillée de très près pour les deux prochaines semaines, assure le CISSS.

L'organisation précise que le risque de transmission dans la communauté est jugé faible, et qu'aucun contact n’a été identifié en lien avec les transports aériens.

Sans donner plus de détails sur la provenance de la personne infectée, le CISSS souligne seulement que le dépistage de ce cas a été effectué dans le cadre du programme de gestion des entrées en territoires isolés.

Dimanche, les autorités sanitaires ont fait état d'un seul nouveau cas de COVID-19, situé dans la Manicouagan.

Ce nouveau cas en Basse-Côte-Nord n'est donc pas encore inclus dans le bilan régional de la santé publique.

La Basse-Côte-Nord préoccupée

Les résidents de Blanc-Sablon sont très inquiets de ce premier cas de COVID-19 dans leur région, admet la mairesse de la municipalité, Wanda Beaudoin, en entrevue à l'émission Bonjour la Côte.

Ils sont très préoccupés par la situation. Puisqu’on est un petit milieu, les gens ont peur d’avoir eu des contacts avec cette personne-là.

Les inquiétudes sont encore plus vives puisque les soins de santé pour une personne atteinte de la COVID-19 sont limités dans la région, explique Wanda Beaudoin.

C’est très complexe un isolement en Basse-Côte-Nord, et une personne qui a la COVID doit être envoyée à l’extérieur.

Wanda Beaudoin, mairesse de Blanc-Sablon

Le temps des fêtes qui approche préoccupe aussi les résidents de la Basse-Côte-Nord, parce que de nombreuses personnes viendront passer les vacances dans la région et que l’isolement et les tests de dépistage préventifs ne sont que volontaires.

La mairesse aimerait que la santé publique rende ces mesures préventives obligatoires en Basse-Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !