•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Alberta bat à nouveau son record avec 1584 nouveaux cas

Une pipette entre les mains gantées d'un chercheur.

Plus de 1,4 million de personnes ont subi un test de dépistage de la COVID-19 en Alberta depuis le début de la pandémie.

Photo : via reuters / Moderna Inc.

Radio-Canada

L'Alberta annonce avoir dépisté 1584 nouveaux cas de COVID-19 dans les 24 dernières heures. Depuis trois jours, la trajectoire exponentielle de la contagion s’est intensifiée.

Vendredi, la province a annoncé 1155 nouveaux cas. Le jour suivant, elle en a annoncé 1336, battant chaque fois son record de plus grand nombre de cas en 24 heures.

Toutefois, l'Alberta n'a recensé dimanche aucune nouvelle mort en lien avec la maladie. Par ailleurs, le nombre d’hospitalisations a baissé, passant de 320 à 319, mais les soins intensifs ont accueilli quatre nouveaux patients.

Un débat d'urgence

Ces chiffres n'étonnent qu'à moitié Michelle Dion, médecin de famille à Edmonton. Avec l'hiver, la population se retrouve plus souvent à l’intérieur et ne pense pas forcément à ouvrir les fenêtres. De plus, la professionnelle de santé observe un laisser-aller. Il y a une fatigue de la COVID. On est tannée de se faire dire quoi faire pour se protéger, ajoute-t-elle.

Le gouvernement provincial fait sa part pour marteler les règles à respecter, estime la Dre Dion. Par contre, les responsables de magasins devraient doubler d'effort pour faire respecter les gestes barrières et les protocoles de nettoyage :  Si c'est suggéré, ça ne marche pas. Il faut qu'on se le fasse dire.

Néanmoins, le gouvernement de Jason Kenney doit en faire davantage, selon Heather Sweet, députée du Nouveau Parti démocratique (NDP) qui va faire pression lundi pour lancer un débat d'urgence à l'Assemblée législative.

Nous observons un manque de leadership de la part du premier ministre que l'on n'a pas vu ces dernières semaines aux annonces, explique-t-elle. Cela n'aide pas les Albertains et les entreprises à pouvoir s'adapter aux prochaines restrictions.

Certains vont au travail malades

La médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, Deena Hinshaw, a affirmé qu'un Albertain sur dix atteints de la COVID-19 allait au travail. La Dre Michelle Dion y voit également une des raisons du fort nombre de cas. 

Ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d'appeler malade parce qu'ils ont un rhume. La COVID a plusieurs visages, le visage de la grippe et le visage du rhume. C'est embêtant. Est-ce qu'on va manquer le travail juste pour ça? Oui, il faudrait dès les nouveaux symptômes rester à la maison et se faire tester, dit-elle.

Pour Heather Sweet, députée du NDP, les Albertains malades essaient de protéger les autres, mais ils n'ont pas les ressources financières nécessaires pour rester à la maison.

Avec les informations de Nassima Way et Axel Tardieu

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !