•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD critique la stratégie sanitaire de Scott Moe

Gros plan sur le visage de Ryan Meili qui répond aux questions des journalistes lors d'un point de presse.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, reproche à Scott Moe ses mesures pour combattre la COVID-19.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, estime que les nouvelles restrictions imposées par le gouvernement de Scott Moe pour réduire les risques de propagation de la COVID-19 mettent en jeu la vie de la population.

Il dénonce un entretien qu'a donné M. Moe samedi dans lequel il ne veut pas renforcer sa stratégie sanitaire pour ne pas pénaliser davantage les petits commerces. Nous nous penchons sur tous les moyens à notre disposition pour contrôler la propagation du virus , a déclaré M. Moe à l’émission The Roy Green Show de Corus Entertainment.

D’après M. Meili, ces commentaires montrent à quel point le gouvernement ne prend pas au sérieux l’avis des spécialistes sanitaires et ce que font les autres provinces.

[M. Moe] est enfermé dans ses propres idées et en fait, ses idées sont ridicules, dit-il. Il ne s'en rend pas compte. Il prend de mauvaises décisions, et nous en allons en payer les frais.

D’après Scott Moe, le gouvernement ne souhaite pas renforcer ses restrictions sanitaires pour le moment, car de nombreuses familles essaient encore de récupérer des dégâts économiques dont elles ont été victimes des suites du premier confinement provoqué par la COVID-19.

Ryan Meili estime qu’il faut imposer un confinement court-circuit généralisé de trois semaines qui pénaliserait temporairement les commerces, mais qui à terme réduirait les cas de contagion.

Dimanche, la Saskatchewan a annoncé 236 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, ce qui porte à 6473 le nombre de personnes touchées par le virus depuis le début de la pandémie.

D'après les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !