•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discothèque improvisée : les élèves peuvent retourner en classe

La santé publique a conclu son enquête.

Des images tirées d'une vidéo sur Facebook où l'on aperçoit les élèves de 5e secondaire de l'école Pointe-Levy sur une piste de danse improvisée.

Des images tirées d'une vidéo sur Facebook où l'on aperçoit les élèves de 5e secondaire de l'école Pointe-Levy sur une piste de danse improvisée.

Photo : Courtoisie/Facebook

Les élèves de cinquième secondaire de l’École Pointe-Lévy peuvent retourner en classe dès mardi, quelques jours après leur isolement en raison d'une piste de danse improvisée la semaine dernière.

Mercredi dernier, des élèves de cinquième secondaire se sont rassemblés sur une piste de danse improvisée avec de la musique, sans mesures de distanciation ou sans masque pendant quelques minutes, en marge du déjeuner des finissants pour les futurs diplômés.

La direction avait donc pris la décision d'isoler tous les élèves de ce niveau, sans exception, par mesure préventive. De son côté, la santé publique avait fait part de ses inquiétudes. Au départ, les élèves devaient rester en isolement jusqu'au 2 décembre.

Samedi, le CISSS de Chaudière-Appalaches a informé les parents que son enquête était finalement terminée et que les élèves pouvaient retourner en classe.

Risques faibles

La courte durée de l'événement et le port du couvre-visage pour la majorité des élèves qui se sont regroupés sans distanciation physique expliquent cette décision.

À la lumière des nouvelles informations disponibles, nous considérons que les risques liés à l’événement peuvent être qualifiés de faibles pour la majorité des participants, peut-on lire dans une lettre signée par la directrice de santé publique, Liliana Romero.

Malheureusement, il ne nous est pas possible de déterminer qui a été en contact avec qui lors de la danse.

Liliana Romero, directrice de santé publique pour le CISSS de Chaudière-Appalaches

La santé publique invite tous les élèves qui ont participé à la danse improvisée, avec ou sans masque, à se faire dépister pour la COVID-19.

Nous rappelons que la transmission de la COVID-19 dans la communauté est soutenue et que cette maladie a trop souvent des conséquences dramatiques chez les personnes vulnérables et leurs familles, souligne-t-on.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !