•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ville de New York déserte à l'approche des Fêtes

Des gens masqués patinent à distance au Rockefeller Center, le 21 novembre 2020.

La pandémie affecte durement les industries du tourisme et du divertissement à New York, coûtant des milliards de dollars à la Ville et aux entreprises.

Photo : Getty Images / Cindy Ord

Radio-Canada

New York, l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde, est en voie de n’accueillir que le tiers des touristes de l’an dernier, l’une des nombreuses conséquences de la pandémie de COVID-19. À l'approche des Fêtes, les entreprises de la métropole craignent de ne pas survivre.

Les frontières des États-Unis sont toujours fermées aux voyageurs de plusieurs pays normalement attirés en grand nombre par la Grosse Pomme. Si la tendance se maintient, la métropole accueillera cette année 66 % moins de touristes qu'à pareille date l'année dernière, selon l'agence de tourisme municipale, NYC & Company.

New York doit composer cette année avec un déficit de plusieurs dizaines de millions de visiteurs. Un coup dur, d’autant plus que le tourisme est un secteur-clé de son économie.

Des restaurants tentent de survivre en proposant notamment des places de consommation en plein air. Mais sous les propositions alléchantes des affiches et des marquises de Broadway, dans le quartier des théâtres, les salles de spectacle ne rouvriront pas avant des mois.

10 milliards de pertes économiques à la Ville

La pandémie a eu raison de l’emploi de plus d’un million de New-Yorkais. Un récent rapport entrevoit que la reprise dans les secteurs les plus touchés comme l'hôtellerie et la restauration à New York risque de prendre des années, et que la métropole ne renouera avec les affluences record de touristes qu'à la fin de l'année 2024.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

La crise du coronavirus a déjà coûté 10 milliards de dollars à la Ville de New York. Le maire Bill de Blasio a demandé à l’État d’autoriser l’emprunt de 5 milliards de dollars pour financer les dépenses courantes. Il a menacé de licencier 22 000 employés.

Le maire a par ailleurs annoncé mercredi que les écoles publiques de la métropole, qui avaient rouvert leurs portes après beaucoup d'hésitations fin septembre, seraient fermées de nouveau dès jeudi par mesure de précaution.

Sur Twitter, il a expliqué cette décision par le fait que le taux de diagnostics positifs atteignait désormais le seuil de 3 %, insistant sur la nécessité de combattre la deuxième vague de la pandémie.

Les États-Unis, le pays le plus touché du monde en valeur absolue, a franchi samedi la barre des 12 millions de cas recensés d'infection au nouveau coronavirus, selon les chiffres actualisés en continu de l'Université Johns Hopkins.

La pandémie, qui a fait plus de 255 000 morts aux États-Unis, y est en phase exponentielle, selon les autorités sanitaires.

Avec les informations d'Anyck Béraud

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !