•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4,8 M$ en primes pour les cadres du CIUSSS MCQ en trois ans

La façade des bureaux du CIUSSS MCQ à Trois-Rivières.

Les bureaux administratifs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Sarah Désilets-Rousseau

Les primes aux gestionnaires du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont considérablement augmenté ces derniers mois, alors qu’ils doivent redoubler d’efforts pour faire face à la crise sanitaire.

Ils sont 650 cadres du réseau de la santé de la région à s’être partagé près de 5 M$ en primes depuis 2018. En un peu plus de six mois, en pleine pandémie de COVID-19, les gestionnaires ont reçu plus que le montant total des primes versées en 2018 et en 2019.

Un tableau du montant total des primes touchées par les cadres du CIUSSS MCQ au cours des trois dernières années.

Les cadres du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont déjà touché plus d'argent en primes pour les sept derniers mois que pour l'ensemble de la dernière année financière.

Photo : Radio-Canada

C'est que tout comme les autres travailleurs de la santé, les cadres intérimaires reçoivent eux aussi la prime COVID-19, qui représente 4 % de leur salaire, pour un total de 832 000 $ ces derniers mois.

Les cadres ont dû augmenter considérablement leurs heures de travail pour répondre à la situation d’urgence sanitaire, explique la direction du CIUSSS MCQ.

 Les cadres sont extrêmement dévoués. Plusieurs travaillent 70, 80 heures par semaine depuis des mois

Caroline Paquin, coordonnatrices des communications, CIUSSS MCQ

Ces gestionnaires sont des directeurs, directeurs adjoints et chefs de départements, notamment, qui reçoivent aussi des primes pour les gardes qu’ils effectuent, notamment la nuit ou la fin de semaine. Ceux qui gèrent des unités de soins critiques, comme les soins intensifs ou l’urgence, reçoivent aussi des primes.

Un tableau montrant les types de primes touchées par les cadres du CIUSSS MCQ.

Les montants totaux des primes touchées par les cadres du CIUSSS MCQ.

Photo : Radio-Canada

Pas de bonus

Parmi tous les gestionnaires ayant reçu des primes, une vingtaine ont reçu plus de 40 000 $ en trois ans, certains jusqu’à 60 000 $.

La direction du CIUSSS MCQ indique qu’en aucun cas les gestionnaires ne reçoivent des bonus de fin d’année, comme c’est le cas dans le secteur privé. Les primes sont versées pour des tâches qui vont au-delà des tâches normales d’un gestionnaire.

Pour la présidente du Syndicat des professionnelles en soin de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ), Nathalie Perron, ces primes sont justifiées, puisque tous ont eu à redoubler d’efforts ces derniers mois.

On s’aperçoit, quand on a la justification des primes, qu’effectivement, ce sont des primes qui sont raisonnables, indique-t-elle.

La présidente régionale de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Nathalie Perron.

La présidente régionale de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Nathalie Perron.

Photo : Radio-Canada

Toutefois, elle note que certains ont reçu des montants plus importants que d’autres. On questionne beaucoup l’aspect des montants élevés qui tournent autour de 60 000 $ de primes en trois ans pour un gestionnaire. Ce sont des montants quand même importants, indique-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !