•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux prises avec une éclosion, Bishop's suspend ses activités sur le campus

Le campus de l'Université Bishop's.

Le campus de l'Université Bishop's.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Radio-Canada

L'Université Bishop's a décidé de suspendre la majorité des activités sur son campus en raison d'une éclosion de COVID-19.

Selon le dernier bilan, 15 membres de la communauté universitaire ont été déclarés positifs. L'université avait pourtant été épargnée par le virus avant le 11 novembre dernier.

En fin de journée vendredi, on a décidé d'appuyer sur pause et on a suspendu toutes les activités en personne jusqu'à mercredi matin, explique le directeur des communications de l'établissement, Olivier Bouffard.

Jusqu'à mercredi, tous les cours seront donnés à distance. Seules certaines activités essentielles, dont certains projets de recherche vont se poursuivre.

L'université entend bien évaluer les risques d'ici mercredi afin de déterminer comment se dérouleront les dernières semaines de la session.

Des résidences sous haute surveillance

Pendant cette pause, l'université compte surveiller de près la situation dans ses résidences qui peuvent accueillir plus de 400 étudiants cette session. Au moins deux cas de COVID-19 y ont été détectés, selon l'université.

La majorité des gens qui ont été testés positifs sont retournés à leur domicile, hors de Bishop's. On a aussi identifié des espaces pour les gens qui ont été testés positifs et qui en auraient besoin.

Olivier Bouffard, directeur des communications de l'Université Bishop's

Des mesures de prévention ont été mises en place dans les sept résidences universitaires. Selon le porte-parole de l'établissement, il serait toutefois prématuré de les fermer.

Des étudiants inquiets

Sur le campus, l'inquiétude est bien présente parmi la population étudiante, surtout chez ceux qui habitent dans les résidences universitaires.

Je vis en résidence. Malheureusement, dû à l'éclosion, j'espère quitter le campus très bientôt et je vais passer la prochaine session chez moi en Ontario et suivre mes cours en ligne.

étudiante de Bishop's

En ce qui concerne l'aspect académique, l'université affirme que plus de la moitié des cours étaient déjà donnés à distance, ce qui occasionne un impact modéré sur l'enseignement.

Des étudiants rencontrés sur le campus affirment qu'ils étaient préparés à ce scénario. Je trouve ça triste, mais en même temps, au début de la session, je ne croyais pas qu'on pourrait rester plus de deux semaines sur le campus. Je pense que ça se passe assez bien, considérant que nous sommes en pleine pandémie, affirme une étudiante.

L'Université incite tous les étudiants à risque à subir un test de COVID-19. Les frais de taxi pour se rendre au centre de dépistage leur sont d'ailleurs remboursés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !