•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une lampiste qui fait rayonner les antiquités à Rimouski

Vicky Fougère contemple l'une de ses créations.

Vicky Fougère avec quelques-unes de ses oeuvres

Photo : Radio-Canada / Jennifer Boudreau

Radio-Canada

Vicky Fougère est l'une des rares lampistes de l'Est-du-Québec. Âgée de 25 ans, cette amoureuse de la lumière confectionne ses œuvres d'art à partir d'antiquités et de matières recyclées.

J'ai tout le temps capoté sur la lumière, je trouve ça tellement beau, lance la jeune artiste, originaire de Baie-Comeau et résidente de Rimouski.

Difficile de ne pas tomber sous le charme et le romantisme des créations lumineuses de Vicky Fougère.

Des lampes à franges sont suspendues. Leur style rappelle les années 20.

Vicky Fougère affectionne particulièrement le style des lampes des années 20, 30 et 40.

Photo : Radio-Canada / Jennifer Boudreau

J'ai vraiment une attraction pour les pièces des années 20, 30, 40, explique la jeune femme. Une inspiration qui est bien visible dans ses œuvres.

La lampiste confectionne ses œuvres d'art à partir de matières recyclées, comme des bols ou des boîtes à bonbons, qu'elle trouve majoritairement chez les antiquaires et dans les poubelles.

Des créations absolument uniques

J'essaie le plus possible de recycler. Il y en a que j'achète, chez les antiquaires, dans les friperies, dans les petites brocantes, les sous-sols d'église. Et des fois, les poubelles, ce sont des trésors, raconte Vicky Fougère.

Les billes et les petits diamants d'une lampe unique de Vicky Fougeres.

Vicky Fougeres fabrique des lampes avec des matières recyclées.

Photo : Radio-Canada / Jennifer Boudreau

Chaque lampe est unique, puisque Vicky puise son inspiration dans l'histoire de chacun des objets qu'elle trouve.

Ce sont vraiment les pièces qui m'inspirent. Je ne pars pas avec une idée. Je ne peux pas savoir de quoi la lampe va avoir l'air, indique l’artiste.

Le montage de la lampe peut prendre 15 minutes, mais ça fait peut-être six mois que je cherche les morceaux qui fittent ensemble.

C'est tout le temps tellement gratifiant de faire comme "Ah, elle est finie!" et puis de l'allumer.

Vicky Fougère, lampiste

Un exercice créatif qui occupe toute la concentration de l’artiste et qui soulage son anxiété.

Des lampes rondes sont suspendues.

Chaque création de Vicky Fougère est unique.

Photo : Radio-Canada / Jennifer Boudreau

C'est full thérapeutique pour moi. J'ai un gros trouble d'anxiété et ça me fait du bien. [...] C'est minutieux, c'est délicat, c'est zen, je suis concentrée, raconte-t-elle.

À long terme, Vicky Fougère aimerait se spécialiser davantage dans la restauration de lampes antiques et la fabrication de lustres avec une technique plus traditionnelle.

Ses lampes sont disponibles à la friperie brocante Les Biens conservés, à Rimouski.

D’après le reportage de Jennifer Boudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !