•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 230 000 morts de la COVID-19 aux États-Unis représentées dans une vidéo saisissante

Un récipien plein aux trois quarts de billes de couleur noire, jaune et beige, avec d'autres billes en train de tomber.

Dans cette vidéo publiée de façon anonyme sur Internet, chaque sphère représente une personne tombée au combat contre la COVID-19 aux États-Unis depuis le mois de mars.

Photo : Vimeo @sticky-light

Radio-Canada

Un spécialiste en effets visuels a modélisé une représentation graphique des décès causés par la COVID-19 aux États-Unis. Dans une vidéo d’animation qu’il a publiée en ligne, chaque sphère qui tombe représente une personne tombée au combat contre le coronavirus depuis le mois de mars. Le résultat est déconcertant. 

C’est le magazine français L’Obs qui a découvert la vidéo sur le site Vimeo. Celle-ci est l'œuvre d’un artiste américain qui travaille depuis 10 ans dans l’industrie des effets visuels destinés à la fiction. L’Obs a pu s’entretenir avec le spécialiste, à condition pour le magazine de préserver l'anonymat de cette personne.

À force de voir le nombre de décès causés par la COVID-19 grimper à folle allure tous les jours, la population perd facilement le compte et oublie que cet amas de données informe représente de réelles vies humaines.

Le bilan est tel que les chiffres sont devenus simplement cela : des statistiques dénuées d’empathie. J’ai donc voulu visualiser chacun de ces décès pour regagner cette empathie.

Le spécialiste en effets visuels derrière la vidéo, en entrevue avec L'Obs

L’artiste anonyme affirme avoir travaillé intensément pendant 15 jours pour terminer sa modélisation rapidement. J’ai voulu finir le plus vite possible, car chaque jour, il y avait environ 1000 morts de plus. Le temps que je finisse, la visualisation aurait dû prendre en compte 15 000 personnes de plus.

Au final, ce sont donc 230 000 sphères de différentes couleurs qui se déversent dans un récipient à une vitesse ahurissante. Chaque seconde de la vidéo correspond à six jours de pandémie.

La vidéo provoque un sentiment d’urgence qui ne transpire pas dans les interminables colonnes de chiffres présentées dans les médias. À ce jour, la COVID-19 a fait quelque 260 000 victimes aux États-Unis et près de 1 400 000 dans le monde, selon l'observatoire sur le coronavirus de l'Université John-Hopkins, aux États-Unis.

Avec les informations de L'Obs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !