•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des écoles saskatchewanaises durcissent le ton par obligation

Des adolescents dans un couloir d'une école de York, en Pennsylvanie, le 18 septembre 2020.

Désormais, tous les élèves qui dépendent de la Division scolaire de Prairie Valley doivent porter un masque à l'école.

Photo : Reuters / Rachel Wisniewski

Radio-Canada

La propagation de la COVID-19 contraint certaines divisions scolaires de la province à prendre de nouvelles mesures pour assurer la sécurité de toutes celles et ceux qui fréquentent leurs établissements.

La Division scolaire de Prairie Valley, par exemple, impose désormais le port du masque à tous ses élèves. Y compris les plus jeunes, ceux inscrits dans les classes de la prématernelle à la 3e année. De même, toutes les activités parascolaires sont annulées. Elles ne reprendront pas avant début janvier.

À l’école secondaire de Lumsden, les cours se feront uniquement en ligne pendant les deux prochaines semaines. L’établissement n’accueillera plus personne dans ses locaux. Plusieurs cas de COVID-19 y ont été détectés, ces derniers temps. Le retour des élèves en classe est programmé le 7 décembre.

Enseignement à distance aussi pour certains élèves rattachés à la Division scolaire des écoles publiques de Regina. Quatre écoles publiques de la capitale saskatchewanaise sont chacune aux prises avec le coronavirus. Il s’agit de l'école Grant Road, l'école Wilfred Hunt, l'école communautaire Albert et la Scott Collegiate.

Ainsi, toutes celles et ceux qui ont été en contact avec les personnes infectées sont désormais priés de suivre les cours depuis chez eux. Et ce, pendant une semaine. Les malades, eux, resteront éloignés physiquement de leur écoles aussi longtemps qu’ils représenteront un risque pour les autres.

Dans la Ville des Ponts et dans ses environs, des établissements ferment leurs portes à leur tour. La Division scolaire des écoles catholiques du Grand Saskatoon ordonne aux jeunes de poursuivre leur apprentissage à la maison, grâce aux cours en ligne. C’est le cas, par exemple,à l’école Holy Mary.

Saskatoon et ses alentours sont la zone la plus touchée en Saskatchewan par la pandémie. Selon les chiffres officiels, il y a actuellement, dans ce secteur, 1841 personnes porteuses de la COVID-19. Samedi, les autorités ont rapporté 170 nouveaux cas à Saskatoon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !