•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un marché de Noël ambulant pour des producteurs du Kamouraska

Un panier cadeau de produits de l'érable.

Des produits de l'érable sont notamment vendus au marché.

Photo : Courtoisie, Mario Ouimet

Douze producteurs agroalimentaires du Kamouraska se déplaceront de village en village au cours des prochaines fins de semaine pour mettre en valeur les produits locaux.

Les organisateurs se réjouissent d’avoir observé un achalandage trois fois plus important que prévu lors du premier passage de cette caravane de Noël, inaugurée samedi à Saint-André-de-Kamouraska.

Sur les étals, les clients peuvent trouver plusieurs types de viande, des produits maraîchers et de l’érable, ainsi que des desserts.

Une dame derrière un kiosque rempli de produits.

Une grande variété de produits sont disponibles au marché ambulant.

Photo : Gracieuseté de Mario Ouimet

Le producteur de porc Claude Ouellet, propriétaire des entreprises O’Rye du Kamouraska, est un des instigateurs du projet.

On s’est rendu compte que les gens se sont beaucoup rapprochés de l’achat local et je trouvais qu’il manquait peut-être d’occasions, il y avait quelques marchés de Noël qui avaient été annulés. Donc pourquoi ne pas faire un organisme ensemble, une gang de producteurs qui pourrait déménager de municipalité en municipalité, propose M. Ouellet.

Il observe un engouement marqué pour les produits locaux, particulièrement depuis le début de la pandémie. Plusieurs producteurs sont toutefois affectés par la diminution de commandes auprès des restaurants.

Dans un bac, différents types de charcuteries emballées sous vide.

Des produits de porc de l'entreprise O'Rye

Photo : Courtoisie, Mario Ouimet

Au cours des prochaines fins de semaine, la caravane s’installera successivement à Saint-Denis-De La Bouteillerie, à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, à Saint-Pascal et à Saint-Gabriel-Lalemant.

Claude Ouellet ne ferme pas non plus la porte à poursuivre l’aventure après les fêtes si cela est possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !