•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture de la patinoire réfrigérée du parc de l’île Saint-Quentin

Des personnes qui patinent sur la glace.

Ceux qui étaient à l'île Saint-Quentin samedi ont eu droit à un avant-goût de la saison froide.

Photo : Radio-Canada

Le parc de l'île Saint-Quentin a récupéré le système de réfrigération qui sert normalement à refroidir la grande glissoire qui ne sera pas créée cet hiver en raison de la pandémie. L’immense refroidisseur est déjà en fonction et avant même l’arrivée des grands froids et de la neige, un anneau de glace réfrigéré est accessible depuis samedi matin.

En l’absence de groupes scolaires et avec les mesures sanitaires, il était évident qu’on ne pourrait pas, cette année, construire notre immense glissoire. Les équipements servent donc à réfrigérer notre rond de glace. Éventuellement, le sentier de glace naturelle va se connecter à cette zone, explique le directeur général du parc, Stéphane Lamothe.

La surface réfrigérée sera elle aussi entretenue avec une zamboni pour s’assurer d’une belle qualité de glace.

L’avantage, c’est que ça revient très vite en cas de mauvaise température. Le sentier de 2,5 km est aussi entretenu avec la zamboni, mais comme il n’est pas réfrigéré, on doit parfois attendre plus d’une semaine avant de le revoir en bon état l’hiver après des épisodes de redoux ou de pluie.

Gratuit pour tous?

Pour l’instant, les patineurs doivent payer les droits d’entrée journaliers au parc. Le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin, qui rêve d’une admission gratuite pour tous les Trifluviens, est l’un des premiers à avoir foulé la glace avec ses enfants.

Avec le contexte de la pandémie, je pense qu’il est pertinent de relancer la question de la gratuité de l’admission ici. Il faudra en discuter, lance-t-il.

Le conseiller était accompagné de ses quatre enfants.

Quand je leur ai dit qu’on s’en venait patiner ici, ils avaient des étoiles dans les yeux. Je vais vous le dire, ça n’a vraiment pas été long avant qu’ils soient prêts à partir de la maison.

Pierre-Luc Fortin, conseiller municipal

Sa fille Evelyne, comme tous les enfants du Québec, a vu plusieurs de ses activités favorites être interrompues en raison de la pandémie.

Depuis un moment, on n’a pas vraiment le droit de sortir de notre maison et de faire des activités. Maintenant, on peut venir faire du patin. C’est le fun!

Evelyne

Christian Thiffault y était avec ses deux garçons.

Les enfants avaient des cours de patin cet hiver, mais tout a été arrêté. Dans les quartiers, ce sont surtout des patinoires pour le hockey, alors d’avoir une patinoire pour que tout le monde puisse patiner, c’est vraiment intéressant.

Il n’est d’ailleurs pas exclu d’abandonner de façon permanente la glissoire pour investir dans cette surface glacée. La direction avance qu’il pourrait dès l’an prochain être possible de patiner à l’Halloween.

Système de réservation

Le parc de l’île Saint-Quentin n’a fait aucune publicité pour cette ouverture. Si l’activité devient trop populaire, il devra mettre en place un système de réservation. Avant d’en arriver là, il pourrait simplement élargir la surface réfrigérée. La direction souhaite louer de l’équipement afin de la tripler d’ici quelques jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !